Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 18:11

vauquois.jpgChaque année, ce drapeau est accroché en haut de la rue de la République. Blanc, marqué Vauquois. Il y a une tâche rouge-sang à la place du O et si on y regarde bien on repère une médaille en haut à droite du nom.

Il y a aussi une "rue de Vauquois", dans le quartier Dunois.

Mais peu d'orléanais savent ce que signifie Vauquois.

Vauquois, c'est un petit village de 29 habitants, dans le département de la Meuse. Dans une région qui a donné son nom à un quartier d'Orléans : l'Argonne.

En 1914, Vauquois était un village tranquille. Bien situé, sur une colline, il dominait la vallée de la Meuse, et la route de Verdun à Bar-le-Duc. Trop bien situé. A un endroit stratégique.

Les allemands ont essayé pendant 4 ans de prendre la colline. Pendant 4 ans les français l'ont défendue.

Pendant 4 ans, les militaires des deux côtés ont utilisé des trésors d'imagination pour faire reculer l'ennemi. Les pompiers de Paris ont utilisé leurs pompes pour asperger les allemands de pétrole et y jeter ensuite des grenades incendiaires. Des centaines de victimes, de part et d'autre, car sur la colline les vents sont changeants, et le pétrole en feu arrosait tout le monde.

Les deux camps ont utilisé une technique dite de "la guerre des mines". Le principe est simple : on creuse un souterrain pour aller jusque sous les lignes ennemies; on remplit le souterrain d'explosifs, et on fait tout sauter. Des milliers de victimes, de part et d'autre.

Si vous allez un jour à Vauquois, vous y verrez une colline, comme un volcan à plusieurs cratères. Chaque cratère a été creusé par une explosion. Le plus grand fait 40m de profondeur et 150m de diamètre.

Après la guerre, un enfant du pays, le Général Desprez a fait adopter Vauquois par la ville d'Orléans. La ville et ses habitants ont financé la reconstruction du village, en bas de la colline.

La zone est encore pleine de bombes non explosées. L'an dernier encore, un artificier y a trouvé la mort.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fansolo 23/07/2007 16:06

Euh en fait, c'est le même site que celui indiqué par Michto...

Fansolo 23/07/2007 16:04

Par pur hasard, j'ai aussi trouvé ce lien :http://perso.orange.fr/vauquois.sno/vauquois/site/HTML/Orleans/marraine%20de%20guerre2.htmIl mentionne à la fois vos deux sites et reprend un article d'Orléans Mag'.L'histoire d'Orléans est d'une richesse incroyable !

Michto 04/05/2007 12:00

Merci de ce petit rappel historique CDG. J'apporterai juste une petite précision par rapport à votre billet. Juste pour dire que durant quatre ans, ce sont les allemands qui ont tenu la butte de Vauquois et les français (aidés des troupes alliées sur la fin) qui tentaient de s'en emparer. Alors que les allemands prirent le temps d'aménager de belles galeries solides et confortables (plus de 2000 hommes y vécurent avec l'électricité, un hôpital, un système de transport par wagonnets...), les français ont "campé" dans des conditions désastreuses au pied de la colline. Sur ordre du général Foch, les pauvres pioupiou ne devaient se contenter que du stricte minimum défensif afin de privilégier l'offensive au prix de pertes humaines innombrables.
L'origine de ce lien entre Orléans et Vauquois tient au fait que dès les premiers jours du conflit, le 131 ème RI composé principalement d'orléanais fût envoyé pour reprendre la butte. Ce qu'il ne fît pas. Mal préparés, nos arrières-grands-pères se sont fait hachés menu par les mitrailleuses allemandes placées en surplomb. Pour rendre hommage à ces derniers , la ville d'Orléans décidait de devenir la marraine de guerre de Vauquois et participera activement à sa reconstruction à partir de 1923.
Pour tout connaître de l'histoire dramatique de ce petit coin d'Argonne je vous invite à aller sur ce site:
http://perso.orange.fr/vauquois.sno/

(chose amusante, il est tenu par le petit fils du maire de Vauquois de l'époque!)

CDG 04/05/2007 13:59

Merci pour ces précisions.Je n'ai pas raconté mon lien avec Vauquois : une partie de mes ancêtres sont originaires de l'Argonne, et c'est lors de recherches généalogiques sur place que j'ai découvert ce village. Je venais y chercher une famille Desprez, et je suis tombé sur la tombe du général "Reconstructeur de Vauquois", un cousin lointain, qui descend comme moi des Desportes de l'Argonne.Je me suis donc attaché à ce village et j'ai entretenu pendant plusieurs années des relations avec l'association des amis de Vauquois, dont je continue à recevoir l'intéressant bulletin, consultable à la médiathèque d'Orléans !

Miguel 01/05/2007 10:37

Merci pour ces précisions, CDG. Je coyais que c'était le nom de la compagnie de prod qui aide la mairie dans sa communication évênementielle :)

Jones 30/04/2007 15:58

Merci pour ce billet.

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs