Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 19:37

montillot109.jpgFlorent Montillot, notre shériff local, a été nommé chevalier de la Légion d'Honneur. C'est pas du neuf, j'en ai déjà parlé.

La jolie médaille lui sera remise lors d'une cérémonie à l'Hôtel de Ville ce vendredi 4 mai à 18h.

Un tel événement n'a évidemment aucun intérêt, sauf que la médaille sera remise par Louis Petiet.

Vous ne connaissez pas ? Cet inconnu est le patron de Bernard Krief Consulting, dont une filiale a été créée en 1981 par un certain Jean-Pierre Raffarin.

Le métier de Bernard Krief Consulting, c'est, entre autres " l'accompagnement personnalisé des dirigeants dans leurs principaux enjeux de développement, la création de réseaux de pouvoir, l'Intervention institutionnelle, le lobbying, la veille auprès des élus et du Parlement, la Gestion sociale, la recherche d'aides et de subventions, l'Intervention auprès de la Commission Européenne et des organisations internationales" comme le précise le site de ce superbe groupe. Franchement, c'est tellement caricatural du comportement de certaines entreprises que je préfère en sourire...

Mais Louis Petiet n'est pas que patron. Il est aussi politique. Il est actuellement Conseiller général de l'Eure. Ancien patron de la fédération de l'Eure de l'UMP, il en a été débarqué et est aujourd'hui suspendu de l'UMP car il se présente en candidat dissident à l'élection législative dans la 1ère circonscription de son département. Et évidemment il se présente contre un proche de Dominique de Villepin...

Un candidat dissident ? Qui vient décorer Florent Montillot ?

Encore un épisode de la guerre interne à l'UMP... Alors Montillot contre Bernard dans la 3ème, ça se fait ou ça ne se fait pas ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

p-a 29/04/2007 23:28

merci arnaud pour ces précisions plus que nécessaire, quand certains se permettent de critiquer le programme économique de Ségolène Royal ! Ah oui, ceux de droite doivent se demander "pourquoi on n'y a pas pensé plus tôt?" ( c'est une utopie, ils ne se remettront jamais en question!!! :) ), bah tout simplement parce qu'il pense qu'à leur prospérité ( et à celle de leurs "amis"... ) et pas à celle de tous les français !!!Je ne pense pas qu"il existe beaucoup de région UMP avec une politique économique basée sur le développement de TOUS !
Ségolène Royal est beaucoup critiquée sur le plan économique mais devrait se permettre plus souvent de donner des leçons, aux libéralistes, qui eux représentent un danger pour la démocratie MAIS également pour l'économie de la France!

arnaud 29/04/2007 23:02


Faites passer cette article en masse sur vos blogs et autour de vous

Les économies de Ségolène Royal depuis son arrivé à la tête de la Région Poitou Charentes

Depuis son arrivée à la Région, Mme Royal à mise la Région à la diette et à supprimé tous les privilèges de l'époque Raffarin qui aura tout de même durée trente ans.

- Indemnité des conseillers généraux: 100 000 euros : supprimé
  - Fonctionnement groupe politique: 50 000 euros:   supprimé
 
 - Campagne de communication: 980 000 euros: supprimé
 - Restauration: 200 000 euros: supprimé
 - Brochette de l'été: 75 000 euros: supprimé
 - Fête du pain: 50 000 euros: supprimé
 - Galette primere: 50 550 euros: supprimé
 -Quatre véhicules sur 14 de la Région: supprimé

Ce qui fait que au total, Madame Ségolène Royal a économisé 1 505 550 euros soit 1 million d'euros + 505 550 euros économisés grâce à Mme Royal.
Cette argent est depuis utilisé pour des projets utiles comme:

-Le TER à 1 euros
 - Chèques livres qui permettent au famille d'avoir leur livre scolaire gratuit.
 - Contrat Tremplin ( déjà plus de 3000 emplois créer dans la région)
 - Matériel pour les lycée (comme matériel informatique)
 - Mise en place de la démocratie participative
 - Mise en place des budgets participatifs(dans les lycée par exemples.)

Tout ce qui est marqué ci-dessus à était reconnu par l'UMP et par toute la classe politique comme étant la vérité, article paru dans le journal La Nouvelle République.

Romain 29/04/2007 21:38

Quelle clique !

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs