Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 14:24
Comme le publie le site du Monde, le locataire de l'Elysée a fait une drôle d'impression aux journalistes présents à sa conférence de presse lors du G8 :

et la suite :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hector Gnole 01/07/2007 01:15

Bourré ou pas, ça a l'air de le mettre de bonne humeur, les massacreurs de tchetchènes...

Jéjé 11/06/2007 23:35

Ca c'est de l'argumentaire, "ils donnent la parole aux critiques donc ils ne sont pas contrôlés", seulement je rappellerai que le meilleur moyen d'écraser ses ennemis c'est encore de les laisser vivre à côté de soi, et même de les inviter à sa table, et alors vous pourrez les ridiculiser, les humilier, les applatir. Comment ?, soit vous êtes un As de la manipulation comme le président (enfin quand il est sobre) et vous vous faites passer pour victime, soit vous êtes moins bons comme les médias et vous parlez dans le dos, par exemple en passant après l'intervention de l'opposant un reportage bien choisis qui ridiculise les propos de votre opposant, bien entendu avant vous lui avez coupé la parole pendant toute l'interview pour que jamais il ne puisse s'expliquer.Mais ce qui me dérange ce n'est pas la partialité des médias, puisque j'estime qu'un journaliste ne peut être neutre, et le problème est bien là, c'est qu'aucun d'entre eux n'est objectif mais ils se disent tous objectifs, ce qui entraine la tromperie et la confusion. Le meilleur moyen de convaincre dans un reportage est de paraitre le plus objectif possible en ne donant jamais de commentaires positifs ou négatifs, mais bien sûr en choisissant certains éléments ponctuels mettant en avant celui que vous soutenez et dénigrant celui que vous rejetez. Vous pouvez aussi citer cinq fois quelqu'un dans un reportage et vous contenter d'écrire à l'écran le nom de son opposante (je fais bien évidemment allusion à ce qu'a souligné Ségolène Royal ce soir dans le jt de france 2), puisque tout bon journaliste télé qui se respecte sait que la plupart des gens ne regardent pas les images de la télé pendant le jt, mais restent en simple écoute du son, puisqu'ils font autre chose. Il y a plein de techniques comme celles-ci qu'il est très facile de repérer.Enfin pour revenir à la neutralité des journalistes, je regardais l'autre fois dans le quid les noms des vieux journaux, et une particularité m'a frappé, ils sont classés : journaux de droite/journaux de gauche. Aujourd'hui bien malin celui qui pourrait dire quels journalistes, quels journaux sont à droite ou à gauche (mis à part le figaro et l'humanité qui doivent leur classement à un héritage historique qu'ils préservent et je m'en réjouis, malgré mon désaccord assez constant avec ce qu'écrit l'un des deux, surtout) ; les journaux sont devenus insipides, les journaux sont devenus plats, les journaux ne sont plus des vrais journaux qui ont pu s'enflammer autour de l'affaire Dreyfus ; les journalistes ne se battent plus contre des scandales de la société comme a pu le faire Albert Londres en dénoncant le bagne de Cayenne en 1923, alors il a dit "notre rôle n'est pas d'être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie", seulemnt aujourd'hui les journalistes essaient de nous cacher toutes les plaies pour nous cacher les doulers, pour que nous nous endormions sans douleur, pour que nous tombions dans une léthargie profonde. Et d'après ce que j'ai vu dimanche dans les bureaux de votes, ou plutôt les gens que je n'ai pas vu dans ces bureaux de votes, lis y arrivent.

CDG 12/06/2007 06:02

Oh ben t'es en forme Jéjé !Et ce, malgré une épreuve de philo... Bravo, et merci pour tes commentaires !

Yohann (bis) 11/06/2007 21:43

Une précision, avant de me faire moucher, la révolte des boxers c'était vers 1900. Tu vois, tout le monde peut se tromper....J'arrête de polluer ton site.

Yohann 11/06/2007 21:26

 Christophe, Christophe...Je te conseille ce lien :http://www.liberation.fr/actualite/ecrans/260523.FR.phpIl est dit qu'un journaliste de Libération (qui n'est pas un journal d'extrème droite ou affilié à l'UMP, enfin je crois pas....), donc qu'un journaliste a assisté à cette fameuse scène et qu'il n'a pas vu Sarkozy bouré !Donc si tu pouvais arrêter de colporter cette rumeure, à Orléans, ça fait tache (c'est de l'humour Christophe, embraille pas la cinquième, bon c'est vrai c'est un peu fort, mais je suis sûr qu'à ma place, tu l'aurais faite, cette blague).Sinon quand je lis des commentaires insinuant que nous sommes sous le 4ème Reich, que Big Brother est au dessus de notre lit, que les chemises brunes se multiplient dans les rues... je crois qu'il faut un peu se calmer. On voit tout le temps des gens dans les médias se plaindre de la partialité des médias (Ségo, Bayrou, Villier, Le Pen...). Si les médias étaient aussi contrôlés, ces critiques on ne les enendrait pas.Ton blog est très utile car il permet d'apporter la contradiction et ainsi de d'avoir un autre regard sur les informations dont on nous abreuve (coup de cirage). Mais parfois, faut faire gaffe à ses sources !!Un lecteur assidu (la guerre des boxers c'était en 1905...)

CDG 11/06/2007 23:08

Yohann,Je te conseille de relire l'article que tu cites. Car contrairement à ce que tu dis, les journalistes de Libération sont loin de démentir.Ils prennent d'ailleurs tellement de précaution qu'on les sent un peu mal à l'aise. C'est pourquoi d'ailleurs je n'avais pas cité leur article, qui, je trouve, n'apporte rien au débat.Par contre, on peut citer maintenant l'article de l'Express : http://www.lexpress.fr/info/economie/infojour/infos.asp?id=159010qui nous annonce que LCI a diffusé la conférence de presse "amputée des deux premières minutes" sans que la chaine ne présente d'explications convaincantes.Quant à ta quiétude sur l'indépendance des médias, ça doit te rendre heureux !

Rosier 11/06/2007 19:55

Bravo et bien vu Christophe, j'ai lu l'info sur le net ce matin en faisant ma revue de presse pour le boulot. J'étais un peu scotché de voir que la presse française n'avait pas rapporté le trouble que les journalistes avaient ressenti lors de cette conférence de presse. Je me suis rappelé l'excellent article lu dans l'Express, il y a deux semaines, sur Sarko et la presse sous contrôle. La presse française ferait-elle dans l'autocensure ? Il est vrai que le journaliste qui présentait cette info aurait pu rayer de sa liste, beaucoup d'organes de presse pour lesquels il n'aurait plus la possibilité d'envoyer son CV. Vive la liberté de la presse.

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs