Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 19:52

francebleu.jpgImaginez la scène : la salle des fêtes de St Jean de Braye accueille un débat public diffusé en direct sur France Bleu Orléans entre Micheline Prahecq et Jean-Louis Bernard.
Les journalistes annoncent les conditions du débat, et en particulier, demandent à la salle de ne pas intervenir, ni par des paroles, par des applaudissements, de façon à conserver au débat toute sa sérénité.
Et le débat commence.
Et à trois reprises, en direct, l'un des journalistes devra rappeler vivement la salle à l'ordre après des huées ou des applaudissements.
Qui se manifestaient ainsi ? Qui ne respectaient pas la règle ? Qui préféraient nuire au débat ?
Evidemment, les troupes de Jean-Louis Bernard...
Ni lui, ni aucun de ses proches n'est intervenu pour calmer ses militants.
Ils n'avaient manifestement aucune envie que le débat soit serein.
Ceux qui se présentent toujours comme les partisans de l'ordre et des règles, ont, encore une fois, montré leur vrai visage : le visage de ceux qui n'appliquent la Loi que lorsqu'elle les arrange. 
Embêtant pour un candidat-dépûté !
Comme quoi, Montillot ou Bernard, c'est bleu bonnet et bonnet bleu !

A lire, le communiqué de Micheline Prahecq, et le compte-rendu de monstjeandebraye.com 
Sur le site de France Bleu Orléans, écoutez le débat

photo CDG

Partager cet article

Repost 0
Published by CDG - dans Les médias
commenter cet article

commentaires

Lulu 75007 18/06/2007 10:48

Sur le "c'est celui qui dit qui y est", j'ai déjà dit toute l'attention que je lui portais et vous laisserai donc jouer tout seul dans la cour avec vos petits copains. Sauf à vous inviter à jeter un petit coup d'oeil aux vidéos que www.monorleans.com présente fort opportunément. On y voit certes un député faire un bras d'honneur à des manifestants ("So shocking!"), mais on y voit surtout des manifestants haineux éructant bêtement cntre des élus de la République. Bravo le respect de l'autre. Bravo les leçons de morale! Sur les règles d'un débat radiodiffusé où vous auriez voulu que le public demeure passif devant l'accumulation de contre-vérités et de sottises éhontées, je vous recommande la prochaine fois de l'organiser chez vous, dans votre cuisine, par exemple. Ou de l'organiser dans un studio d'enregistrement. Je ne comprends pas pourquoi le brillant entourage de notre amie Micheline n'y a pas songé... Mais attendons le prochain Congrès du PS, et peut-être des débats télévisés entre les tenants de telle ou telle motion, et l'on verra ce qu'il en est des débats... "participatifs" (?)... "Candidat opportuniste de Droite". Je ne vois pas de qui vous voulez parler. Et cela ne m'intéresse pas, tant la sagesse populaire reconnaît à la démocratie le mérite de voir élus ceux qui ont simplement tenté leur chance, comme au Loto ("100% des gagnats ont tenté leur chance"). Mais la démocratie c'est aussi reconnaître au camp adverse la possibilité d'être élu... Avez-vous cette finesse d'esprit? Ou est-ce trop vous demander d'accpeter la démocratie et le suffrage universel?Enfin, merci de reconnaître implicitement qu'il y aurait donc des "candidat opportunistes de Gauche". Vous pensez à ceux qui inaugurent les machines à laver si vous leur promettez la présence d'un photographe?

observateur 15/06/2007 16:10

Si elle a été déstabilisée, je comprends mieux pourquoi elle a été si médiocre face au si fade jlb.De toute façon 400 ou 450 dépités UMP, 80 ou 150 dépités PS ça change quoi.plus de oui oui ou plus de non non,.Les hurlements PS sur le transfers des charges des salaires vers la TVA en est un exemple marrant eux qui étudiaent fortement sa mise en oeuvre il y a qq temps.Mais c'est vrai que quand on ne sait pas ce qu'est un salaire brut, on peut se tromper n'est ce pas.Préparez vos mouchoirs pour dimanche et pour quelques longues années si vous étes toujours aussi sectaires et doctrinal..

Moonbloggeur 15/06/2007 12:09

Monsieur (ou madame Lulu),Vous savez sûrement (j'espère) que les règles lors d'un débat radiophonique ne sont pas celles que vous évoquez pour les tracts. Un seul mot me vient lors de ce débat : le non-respect de ces règles. J'était dans la salle lors du débat, et je peux vous dire que les "amis" de Jean-Louis Bernard ont hués madame Prahecq dans le simple but de la déstabiliser. Organisés à l'avance ou pas, ces procédés sont inadmissibles. Et de plus, les partisants de Mme Prahecq n'ont pas bronché, et c'est tout à leur honneur.Et je précise que les cries, peu entendus à la radio, étaitent bien réels dans la salle.  Pour revenir aux tracts, il me semble que les amis du candidat opportuniste de droite (se disant Sarkosyste, il en a le droit, même moi pourquoi pas), n'auraientt pas eux respecté les règles de diffusion des tracts. Les deux poids deux mesures sont donc plutôt là.

Lulu 75007 15/06/2007 09:07

Et cette façon partisane et partiale de toujours chercher le mal partout... Surtout dans le "camp" adverse, et la tête des pauvre type que vous souhaiteriez certainement voir au bout d'une pique. Démocratiquement parlant, bien sûr.Alors que, à Gauche, "tout le monde il est toujours très beau, tout le monde il est toujours très gentil".Comment voulez-vous, avec des arguments aussi percutants, intéresser les électeurs. Ah, mais oui, j'oubliais: mieux vaut un blabla participatif stérilisant l'adversaire au respect de la vraie démocratie qui (malheureusement pour vous) lui donne raison.Oui, "bien cordialement,"

Lulu 75007 15/06/2007 08:49

C'est drôle, tout de même, de vous voir en appeler au respect de la Loi et de l'ordre. Mais c'est toujours deux poids deux mesures, avec vous. Je n'ai pas le souvenir, en effet, d'avoir vu des militants de Nicolas Sarkozy distribuer des tracts dans les rues d'Orléans le samedi, veille de scrutin, contre la Loi. Et hilares, même, ces braves militants (vos amis, n'en doutez pas, au moins sur le plan politique) de déclarer aux passants agacés que "eux" avaient toutes les autorisations nécessaires (sic).Mais sans doute aussi appellerez-vous bientôt pour faire respecter cette Loi dont aujourd'hui vous vous prévalez  à inviter ces mêmes amis à descendre dans la rue pour manifester contre les textes de Loi (précisément) que la majorité issue des urnes aura le plus légalement du monde fait voter.Deux poids, deux mesures, décidément. Quel sketch!Bien cordialement,

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs