Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 14:46

C'est une sensation curieuse que ressent le touriste qui se promène de ville en village cornouaillais s'il jette un oeil distrait sur le monument aux morts que chacune de nos communes s'honore de fleurir quatre ou cinq fois par an. En effet, il ne peut s'arrêter à cet oeil distrait. Ces monuments choquent. Ils choquent l'oeil orléanais, beauceron ou solognot, habitué à voir sur nos monuments un hymne à la beauté du combat, à la force de la cause juste, au salut presque divin qu'offre la victoire si méritée.

loctudy-monument.jpg
à Loctudy

plouhinec.jpg
à Plouhinec

pont-labbe-monument.jpg
à Pont-L'Abbé

plozevet.jpg
à Plozévet



A Pont-l'Abbé, à Plouhinec, à Loctudy, à Plozevet, pas d'arme, pas de soldat mort ou de République victorieuse.
Ici, une femme pleure.
Ici, un homme pleure.
Ici des parents prient et pleurent.
Là, des femmes pleurent.

Sensation bizarre dans cette terre qui a donné, et qui continue de donner tant de militaires mais où ceux qui ont vécu entre les deux guerres et qui ont fait ces monuments n'avaient pas oublié qu'avant la gloire des uns, il y avait eu la mort des autres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fansolo 15/08/2007 14:18

Loctudy est une commune tristement célèbre pour ses tempêtes... marines. Les ras-de-marée classés en catastrophe naturelle par l'Etat nous rappellent des heures sombres. Est-ce pour cela que la Bretagne a orienté la thématique de ses monuments aux morts vers la peine, la souffrance, la douleur des familles meutries par les disparitions aussi absurdes qu'inutiles ?Pierre Nora dans son volumineux travail sur "les lieux de mémoire" montre qu'effectivement, après 1919, les monuments aux morts vont prendre en france plusieurs aspects. A Creully dans le Calvados, par exemple, bien qu'on ne soit ni très loin de la Bretagne, ni de la mer, un monument aux morts exalte le poilu victorieux et allégorique.Je doute vraiment qu'aucun soldat ait rééllement brandi une couronne de lauriers durant la guerre ! Alors que les allégories vues par CDG en Bretagne me semblent -elles- plus proches de la triste réalité...Suivant l'année d'édification du monument, on constate soit un esprit de revanche belliciste soit au contraire un message pacifiste du style "plus jamais ça.L'aspect qui axe le message sur la douleur éprouvée par "ceux qui restent" est vraiment fort. Rien n'interdit de le rapprocher d'ailleurs de votre précédent message

GABRIELLE 14/08/2007 21:42

Tu viens de me démontrer que les bretons sont imparfaits...

GABRIELLE 13/08/2007 22:34

La Bretagne, je connais et VRAI.Article magnifique. Normal, Bretagne magnifique sauf que la semaine prochaine je vais aller chercher la chaleur et l'eau chaude dans les Alpes Maritimes après ma semaine en Bretagne de juillet mouillée de 4 jours sur 7.Christophe, l'Estérel, c'est pas mal non plus !

CDG 14/08/2007 08:38

GABRIELLE,Merci pour les compliments, mais je crains de te froisser en citant ce qu'on dit dans ma famille (bretonne) : "En Bretagne, il ne pleut que sur les cons !"... D'ailleurs, en 8 jours à Loctudy, pas une goutte de pluie !Et l'Estérel, c'est vraiment trop au sud !Bonnes vacances quand même !

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs