Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 17:18

C'est une nécessité : il faut mettre le développement durable à toutes les sauces. Dans le discours politique, évidemment. Dans un projet d'entreprise, naturellement.

C'est important, il faut en parler.

C'est ainsi que not'bon'maire en parle beaucoup. Et depuis plusieurs années. En fait-il assez ? Je ne suis pas assez connaisseur du sujet pour en juger, mais ce sera, sans aucun doute, un des sujets de la campagne municipale.

Je me souviens juste de la carte de voeux du Maire d'Orléans, la première année où le développement durable (dit "Dédé") était à l'honneur : pour la première fois, elle était en papier recyclé, preuve de la volonté municipale.
Preuve écornée toutefois, car cette carte avait un format inhabituel : 42cm sur 60cm ! Autrement dit, on utilise du papier recyclé pour "faire Dédé" mais on en utilise 12 fois plus qu'une carte de voeux standard, et 12 fois plus aussi d'énergie... Dédé ne doit pas en penser que du bien.

Même chose pour ce qui est de nos déchets. En effet, Orléans est la seule commune de l'AgglO à utiliser, pour le tri sélectif des ordures, deux poubelles au lieu de trois. Une des poubelles contient donc à la fois le papier et les corps creux. Pourtant, comme je l'écrivais ici, l'usine de traitement de Saran ne sait pas traiter ces poubelles mélangées. Les ordures des orléanais sont donc triées mécaniquement... à 90 km d'Orléans ! Pour ce qui est du bénéfice économique, ou du bénéfice écologique... Dédé repassera ! 

Enfin, on reparlera de ce sujet... longuement...

neoplanete.jpg

J'ai reçu ce magazine gratuit sur le développement durable : NeoPlanete. Certains se posent la question de savoir si le développement durable est compatible avec le modèle économique auquel participe la presse gratuite. Vaste sujet ...  22 pages de pub ou de conseils d'achat sur 48, c'est une idée particulière du développement durable. Et entre parler du développement durable et en faire, là encore il y a du chemin...
 
papier-recyclable.jpgPire, il y a "faire croire qu'on le fait" : la couverture de ce magazine porte en effet une drôle de mention "Papier recyclable" ! On croit lire "papier recyclé" mais il est bien écrit "papier recyclable"... comme tous les papiers imprimés, s'ils sont bien triés... C'est un nouveau terme, désormais à la mode pour faire croire qu'on fait...

Encore une fois, en entreprise comme en politique, on peut se suffire de la comm' !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

net en feu 09/12/2007 15:41

http://www.libelabo.fr/2007/12/08/borloo-depollue-grave/

BCT 05/12/2007 16:05

Polyborus PlancUS, c'est vrai ça fait toujours sourire mais c'est terriblement efficace. Tu peux ajouter la pédale associée aux robinets d'eau pour éviter de laisser couler l'eau et bien sûr le bon vieux verre pour se laver les dents.

Polyborus Plancus 05/12/2007 15:07

Booon, d'accord !Je rajoute une astuce pour les amoureux du centre ville qui ne veulent pas d'un compost géant place du Martroi : on peut aussi démouler nos déjections dans un sac poubelle biodégradable (il s'en vend de plus en plus) et le mettre tel quel dans la poubelle normale.pfff

Polyborus Plancus 05/12/2007 14:48

(Ca y est, Polyborus s'empare encore de son clavier...)Allez, allez...Vous avez tous oublié de parler d'un truc fondamental :Les toilettes sèches !Pas pratique quand on habite en centre ville sans jardin ?Tout dépend le mode de compostage choisi.C'est comme le tri des déchets : ça paraît CHIANT (...facile ;-) !! ) mais c'est une question d'habitude et d'organisation.Ca fait sourire, mais l'économie en traitements des eaux, et en eau, est CONSIDERABLE.(= Economie pour notre facture, pour les nappes phréatiques, et pour nos impôts !)Ensuite il suffit de porter ses semances une fois par semaine (pour une famille de 2 adultes + 2 enfants, quand on a deux chiot's secs), sur un compost, et les étaler.Ca ne sent rien dans la maison (si, la sicure de bois si on utilise la sciure), et dehors, sur le compost, ça ne sent qu'à proximité directe et en quelques heures à peine l'odeur a disparu.Reste à s'organiser. Ca fait un compost d'EXCELLENTE qualité.De quoi fournir très vite tous nos agriculteurs en engrais non toxiques !Oooh je vous sens moqueurs là...:-DAllez faire un tour là :http://fr.wikipedia.org/wiki/Toilette_s%C3%A8cheSinon vous tapez "toilettes sèches" sur google et vous trouverez des tas d'infos.Vous imaginez ?Fini la plomberie, les fuites, la conso débordante d'eau... Bon, je devrais écrire à Grouard lui demander un compost géant en centre ville...:-D  :-D  :-DLà il pourrait se vanter de faire du développement durable vraiment durable !Je suis déjà allée dans des toilettes sèches publiques, tiens, au fait, au lieu des endroits désinfectés avec des produits toxiques...Ce sont les seuls chiots publics que j'ai rencontrés où ça ne puait pas (mis à part certaines stations essence et les toilettes publiques Suisses...):-PBonne journée... !  

johann lauthier 05/12/2007 10:42

@BCT : merci pour tes commentaires sensés ! en effet, on a en France une vision bien réductrice du développement durable...@Quentin : je ne suis pas un de ces vilains mecs de gauche qui en veulent particulièrement au JPF que tu es, mais il faut quand même reconnaître qu'il t'arrive parfois (qui a dit souvent ???) de dire de belles boulettes... Ou alors ce sont les fautes de français (orthographe et grammaire) qui me rendent ta lecture mal-aisée...

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs