Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 16:24
coligny-journaux.jpgJ'imagine déjà la réception... petits-fours, fanfare, et discours, discours, discours... et le sourire des grands jours !

C'est en effet à une révolution à laquelle nous allons assisté à l'ilöt de la Râpe (Zac Coligny) : un commerce va, enfin, s'installer, au milieu de la quinzaine de locaux commerciaux qui restent totalement vides depuis leur construction.

Et un commerce comme il faut : pas de nuisance sonore, pas de nuisance olfactive ! Ce sera... un marchand de journaux !

Mais ne nous réjouissons pas trop car il y avait déjà, dans le quartier, un marchand de journaux : c'était le bar du quartier, qui était dans un des immeubles démolis pour faire la ZAC, et qui vendait jusqu'il y a deux ans toute la presse.

Ne nous réjouissons pas du tout d'ailleurs... car la situation est encore pire.
 
Non seulement cette implantation comble un vide créé par le projet, mais elle va créer un autre vide : le magasin qui vient s'implanter est un déménagement ! C'est en effet le magasin de journaux situé rue de la gare, à 200 mètres environ, qui se déplace jusqu'à l'esplanade Coligny.

Bilan de l'implantation commerciale : une boutique ouverte, pour deux fermées !

Et dire qu'on en verra certains se réjouir !

photo CDG

Partager cet article

commentaires

Romain 15/12/2007 20:02

Je vous rappelle qu'il existe un principe de liberté du commerce. C'est à dire qu'une mairie ne peut pas imposer à tel ou tel commerçant de s'installer ici ou la.

CDG 16/12/2007 06:53

Cher Romain,Je vous ai connu meilleur dans vos argumentaires... petite forme en ce moment ?Personne ne remet en cause la libre installation des commerçants, mais je me permets de vous rappeler que :- c'est la ville, en créant cette ZAC, qui a décidé la suppression du café-tabac-presse qui existait, ce qui tenterait à prouver, contrairement à ce que vous dites, que si une ville ne décide pas de l'installation, elle peut décider de la disparition d'un commerce, c'est qui, au niveau des principes, est la même chose !- c'est la ville, en créant cette ZAC, qui a décidé qu'il y ait des logements, des bureaux, et des locaux commerciaux.Que cette même ville ne fasse pas tout pour que ces locaux commerciaux soient occupés seraient pour le moins surprenant; je suppose donc que la ville fait tout ce qu'il faut... sans succès.C'est bien ça le problème : la ville s'est plantée sur le sujet du commerce dans ce quartier, et ailleurs !Le fait qu'elle appelle au secours le président des Vitrines d'Orléans, comme futur adjoint au commerce, en remplacement de l'actuel encarté au Modem, ressemble fort à un SOS !

melomelo 15/12/2007 19:31

La création d'emploi sur Orléans est loin d'être à la hauteur. En effet, la municipalité ne dit pas la vérité aux orléanais. On ne crée pas d'emploi mais on déplace les entreprises d'un endroit à un autre ou d'une commune à une autre, comme TRW de Meung sur Loire, EDf de la source à Olivet....et à la fin on dit on a crée de l'emploi. Affaire à suivre.

Mo 14/12/2007 18:51

BonjourPour veve, Le résultat au bout du compte, restera le même, 2 commerces qui ferment pour 1 qui va ouvrir, pas très commerciale tout ça, n'est-ce pas !

veve 14/12/2007 18:44

Bonjour Fansolo,Désolé de vous contredire ;) mais l'enseigne Carrefour a repris la presse après la fermeture du point presse et non avant comme vous le dites !Cordialement

Tryphon 14/12/2007 18:27

Comissaire Finot, encore un coup des Rapetout...

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs