Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 19:10
undefinedDeux chiffres résument la situation : 69 agressions sur le personnel Semtao en 2001, plus de 110 en 2007, soit une augmentation de 60% !

C'est ce qui a amené les représentants des conducteurs et des controleurs de la Setao à alerter les médias à la fin du mois de janvier. Ces salariés parlent "d'une hécatombe" et listent les incidents de l'année :

Souvenons-nous, en Janvier, des agents ont été insultés, menacés et ont reçu des crachats.
En Février, le pire fût évité lorsqu'un pavé de rue traversa une vitre de bus pour finir sa course juste derrière le conducteur, alors que ce même mois un vérificateur a pris un coup de pied dans le dos et qu'un autre a été violemment bousculé sur les rails du tram.
En Mars, un vérificateur a été frappé au visage, sa collègue mordue à sang aux pouces, alors qu'un conducteur se faisait une fois de plus insulter et cracher dessus.
Et si en Avril la tension redescend, en Mai ce sont deux conducteurs qui font les frais de la violence gratuite.
Nouvelle trêve en Juin, mais ça repart de plus bel en Juillet où conducteurs et vérificateurs se partagent gifles, insultes et menaces, jets de pierres.
En Août, même scénario, les pierres vollent et les agents tombent comme des mouches ; après les coup de pieds, ce sont les menaces de mort qui arrivent.
Septembre n'est pas en reste avec son lot d'agressions verbales.
En Octobre, un conducteur prend un caillou au visage, un autre subit tout type de noms d'oiseaux et un autre la vexation de crachats au visage.
En Novembre, les  Instances  Représentatives  du  Personnel  ne savent  plus où donner  de  la  tête,  alors que pleuvent les divers coups au visage, les jets de morceaux de verre au visage, les morsures et autres coups mal placés. Le personnel se sent oublié par les Elus locaux.
Décembre clôturera  tragiquement  l'année.  Pendant  que  les  traditionnelles agressions continuent  auprès des vérificateurs. Une conductrice est victime, en début de mois, de gaz lacrymogène diffusé dans son bus en plein centre ville par trois jeunes mineurs. Le 31 de ce mois une autre conductrice est menacée avec une arme à feu, heureusement   factice,  sur   la   ligne   21   par   deux   individus. Le choc  psychologique  sera grand pour cette employée, toujours en arrêt à ce jour, qui cherche le courage de reprendre le volant.
Et les salariés de préciser que :
 
Ce n'est pas la police des transports qui à elle seule pourra faire reculer ces chiffres. Cette police d'un nouveau genre, après trois années d'existence, n'a toujours pas réussi à atteindre l'effectif de 15 agents promis à l'origine. L'effectif atteint à peine 50% à ce jour et elle est dotée de moyens restreints. Cette police est elle-même en train de devenir la cible de ces violences, puisqu'un de ces agents a dernièrement été blessé aux cervicales par un violent coup assené par derrière.

Comment expliquer que la politique menée depuis sept années nous amène à cette situation ?
Le discours toujours plus sécuritaire aurait-il montré, non seulement, son inutilité, mais aussi sa dangerosité ?
Le risque permanent de limiter l'action de la police intercommunale des transports à la ville d'Orléans n'est-il pas lourd de conséquences ?
Le manque de formation des agents de médiation n'est-il pas une des explications de l'ambiance dans les transports ?

Les personnels sont là, attentifs, sérieux, et fiers de leur métier. Mais complètement dépassés par ce qui se passe, par le manque de moyen, le manque de reconnaissance, le manque d'équipement, le manque de formation.

Une autre politique de la sécurité et de la tranquillité doit voir le jour. Y compris dans les transports.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

un client 05/01/2009 02:13

 et ben on aura tout avec cette police! j'ai etait de nouveau surpris il ya environ 2mois d'apercevoir la police des transport ainsi que les controleur accompagnée de chiens ou va t'on! peut etre du au faite quil ne sont pas armé(donc peur des usagé) mes bon je trouve quon tombe dans l'exces de sécurité, je ne voit pas l'utilité de chien dans les bus, et on t'il vraiment le droit de le faire?

CMOI 20/12/2008 22:40

les policiers et agents de surveillance des transports sont assermentés à la police des chemins de fer loi du 15 juillet 1845.Comme les agents de la police ferroviaire!Les policiers  sont en plus assermenté et agréé en tant que policier municipal avec  tous les pouvoirs des policiers municipaux.

un client 15/10/2008 13:00

 donc c'est bien la police municipale et la brigade de surveillance  que j'ai croisé alors, de plus il etait suivi par un joli scenic! mes quel sont leur droit, dans tout les transports d'orleans? ont il le droit de nous demander notre titre de transport?et comment se fait il que c'est policier et agent de surveillance ne sont pas armé comme les autres policiers municipaux?vous me direz c'est pas plus mal mes ça saute au yeux

un client 15/10/2008 08:13

bonjour en croisant les policiers des transports dans le bus, j'ai remarqué quil n'avait pas d'arme çe qui ma surpris par rapport au autre policier que l'on croise sur orleans.... de plus j'aimerais savoir pourquoi il y en a en bleu et certain en rouge quel sont leur droit? merci

CDG 15/10/2008 12:23


Bonjour "un client"
Dans les bus vous avez pu voir plusieurs types d'agents :
- des policiers municipaux intercommunaux des transports
- des agents de la Brigade de surveillance des transports (même organisme que ci-dessus mais ils ne sont pas policiers)
- des agents de médiation
- des agents de sécurité d'une société privée (la nuit)
Seuls les premiers sont des policiers. Mais ce sont des policiers municipaux et à Orléans, les policiers municipaux ne sont pas armés d'armes à feu (c'est de cela dont vous parliez je suppose).

Quand vous croisez, à Orléans, des policiers armés d'armes à feu, ce sont toujours des policiers "nationaux". Mais ils ne sont pas dans les transports sauf cas très exceptionnel.

Quant aux costumes, les policiers municipaux sont en bleu, les agents de la Brigade de surveillance aussi, les agents de médiation sont en rouge, et ceux de la société privée n'ont pas d'uniforme,
juste un badge.


Flashover 23/05/2008 10:39

La médiation est un service "utile"...  Ce qui est gênant consiste, à mon sens, au mélange des genres... Comment un "médiateur" peut il garder de sa crédibilité lorsqu'il dépend d'un service de Police ? De plus, pour ce qui concerne la Police des Transports, il est bon de préciser que policiers et médiateurs sont dans les mêmes locaux. Ce qui implique que les policiers doivent régulièrement "faire attention" lors des rédactions de procédures puisque les médiateurs ne sont pas habilités à prendre connaissance  des actes judiciaires et/ou administratifs établis. Il ne s'agit pas là d'un manque de "confiance" entre ces deux métiers mais bien d'une obligation de "secret" prévue par le Code de Procédure Pénale... Dans un passé pas si lointain, le problème avait été soulevé ( suite à des "fuites") à l'Agglo... J'imagine bien les conditions de rédaction d'une procédure par un policier avec des médiateurs derrière son dos... La médiation est un service utile mais qui n'est pas exploité judicieusement !  Il doit biensur y avoir une communication entre ces deux corporations et un travail orienté mais en aucun cas les "médiateurs" sont des "policiers" et la CONFIDENTIALITE de certains actes et opérations doit  être préservée (obligation légale) ce qui est par la configuration du service pratiquement impossible à réaliser. Je pense que les policiers, les agents de surveillance et le Chef de service ont autres choses à faire que de faire la "police" dans leurs propres locaux.... Je profite de ce post, pour saluer l'ensemble de la PMIT, et dire que ces hommes et femmes bénéficient de toute mon estime...

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs