Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 20:33
undefinedC'est clairement du jamais vu : 400 policiers ont été mobilisés pour arrêter 114 sans-papiers, à Paris dans le 13ème arrondissement, ce mardi à 6 heures du matin, et les "transporter" dans plusieurs Centres de Rétention Administrative.

Quel est le sens de cette opération géante d'expulsions, maquillée en opération de lutte contre "le logement suroccupé", alors qu'en fait l'Etat est totalement incapable de respecter ses obligations concernant les foyers de travailleurs ?

C'est sans doute un hasard, mais les 114 "suroccupants" sont quasiment tous maliens. Le Mali, ou Brice Hortefeux était au mois de novembre pour "négocier" un accord sur l'immigration.

Le MRAP rapporte que la porte du directeur du foyer a été fracassée, ainsi que celles de 29 logements.
Il parle de "rafle".

Le Monde en a parlé; Libé aussi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

net en feu 18/02/2008 13:40

Bonjour CDG,Enfoncé le rapport 400/114 depuis ce matin...1000 Flics pour 33 interpélations, des caméras partout postées à l'avance...pour nos journaux télé de ce soir.Ca me rappelle Souchon: "on avance, on avance on avance, c'est une évidence on a pas assez d'essence pour faire la route dans l'autre sens....".En aviation, il existe lors des traversées de l'atlantique un point qualifié de non retour. Une fois dépassé en connaissance de cause, il ne peut qu'aboutir au crash. Il faut alors préparer les passagers à l'amerrissage, sachant qu'en ce moment, il faut se préparer à de nombreux problèmes d'hypothermie...

AnaxaG 15/02/2008 00:49

N'y a t il pas là quelque chose de cynique, une "rafle" au moment où le "bon" NS se sent de tout coeur avec le CRIF et invoque je ne sais quel Saint pour pondre un : le devoir de mémoire passera par les enfants de CM2.Devrons nous donner à nos petits-enfants également un devoir de mémoire pour les Maliens ?BCT : les politiciens trop occupés à "faire" les municipales sans doute...Continuons à dire NON.

BCT 14/02/2008 22:18

A ajouter à la longue liste des drames qui se déroulent sous nos yeux dans l'indifférence générale.APPEL de la CIMADE (Comité Inter Mouvements Auprès Des Evacués) Dans la nuit du 11 au 12 février, au centre de rétention administrative de Vincennes, une soixantaine de policiers sont intervenus pour obliger des personnes retenues à regagner leurs chambres. Cette intervention musclée a entraîné l'hospitalisation de deux personnes. Plus tard dans la nuit les incidents ont repris, deux chambres ont été incendiées. Dans la nuit du 12 au 13 février, une dizaine de cars de CRS étaient placés, à l'extérieur du centre, à titre préventif. Depuis la fin du mois de décembre 2007, les tentatives de suicide, automutilations, grèves de la faim, départs de feu se sont multipliés dans ce centre de 280 places qui symbolise l'industrialisation de la rétention et de l'expulsion des sans-papiers. Comme cela a déjà été évoqué, ces actes traduisent le désespoir des milliers de personnes victimes de la politique du chiffre - 25 000 reconduites à la frontières exigées en 2007 et 26 000 en 2008 - et de ses conséquences : arrestations massives, application mécanique de la loi sans examen individuel des situations humaines, création de centres de rétention aux dimensions démesurées. Alors que la tension est permanente à Vincennes, le plus gros centre de rétention de France, la préfecture de police vient d'y placer mercredi 13 février plus de 80 personnes interpellées et expulsées brutalement la veille d'un foyer de travailleurs migrants du XIIIe arrondissement. A la politique générale prônée par le ministère de l'Immigration vient donc s'ajouter de la démesure dans les méthodes employées à Paris pour atteindre le nombre d'expulsions attendu. Cette fuite en avant est inquiétante et ne peut que provoquer de nouveaux incidents ou accidents graves. La Cimade appelle les pouvoirs publics à prendre la mesure de la situation.

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs