Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 18:36
undefinedAprès la leçon de morale n°1, les élèves de nos écoles adoreront la leçon n°2. Vive les bonnes vieilles méthodes !

Denis Léger, de La République du Centre nous racontait le 31 mai 2003 un incident incroyable : le Maire faisant un doigt d'honneur à des manifestants.
 
Incroyable, parce qu'on n'avait encore jamais vu Sa Sarkozerie insulter quelqu'un. Voici, pour l'instruction des plus jeunes, l'intégralité de ce billet :

Ceux qui font du théâtre vous expliqueront que l'on peut, parfois, porté par une émotion, effectuer un geste que le cerveau ne commande pas. C'est, à ce moment là, le corps qui parle. On peut ainsi lever un bras, une jambe ou un doigt !
Ce jour-là, jour de manif, une lectrice est en terrasse. De café. Celui qui fait face à la cathédrale d'Orléans. Et le défilé contre la réforme des retraites étant achevé, la terrasse est pleine... de manifestants qui se détendent, se désaltèrent. Bien.
Arrive le maire d'Orléans. Que reconnaissent bien sûr les manifestants et notre lectrice qui observe la scène. L'occasion est trop belle : un politique, de droite de surcroît, qui tombe dans la gueule du loup comme un fruit mûr... Et les voilà reprenant en choeur quelques-uns des slogans entonnés plus tôt à l'adresse de l'élu. Notre lectrice voit alors le premier magistrat se diriger vers une table et l'entend s'adresser ainsi à ses occupants : "Je souhaite juste prendre un café tranquille... Vous êtes chiants". L'homme a apparemment quitté ses bottines de maire pour chausser celles du passant... qui passe, peinard.
Mais les slogans reprennent de plus belle ! Exaspéré, l'élu s'adresse alors à l'ensemble de la terrasse pour défendre le projet de loi tant décrié et ponctue son intervention d'un... doigt d'honneur. Notre lectrice, elle, est choquée; d'autant que ce doigt elle l'a "reçu" comme les autres. D'autres plus conciliants, avancent que le maire a le droit de prendre un café sans être importuné, voire agressé.
Alors, comment régler ce différend ? Il y aurait peut-être une solution : lors du prochain défilé, par exemple, les manifestants pourraient passer devant la mairie, en silence, tous index dressés... Et le maire, de son balcon, porte-voix en main, leur lancerait quelques slogans bien sentis... Mais est-ce bien raisonnable ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

net en feu 01/03/2008 01:18

J'ai pas trouvé pour le doigt d'honneur informatique, mais en attendant, à droite c'est ça:  °!°et à gauche c'est plutôt ça:  oÏo

Lame de fond 29/02/2008 23:38

ca s'apelle la droite décomplexée.

Polyborus Plancus 28/02/2008 10:01

"Mini-raider, un doigt coupe faim."...

Sergio 27/02/2008 15:13

@fansolo  .I.

Gregz 27/02/2008 11:19

Sacré trouvaille !Mais une question.... CDG a t il une vie ? Est ce qu'il mange? Dors?

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs