Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 07:44
undefinedMalgré la défaite de la gauche à Orléans, l'AgglO va connaître des changements dans la composition de son conseil.

Avec la victoire de la gauche à La Chapelle St Mesmin, Ingré, St Jean de Braye et Chécy, en plus des communes déjà à gauche, c'est une véritable "tangentielle rouge" qui s'est installée tout autour d'Orléans.

Peuplées, pour beaucoup, de populations qui ne peuvent plus rester à Orléans en raison du coût du logement, elles étendent l'aire d'influence de la gauche sur l'ensemble de la banlieue ouest, nord et est, à l'exception notable de Fleury les Aubrais.

Si le Conseil d'Agglo sera donc un peu plus rouge, il ne basculera pas : le poids des 3 communes les plus peuplées (Orléans, Fleury, Olivet), toujours à droite, est trop important. Il devrait néanmoins y avoir 30 élus communautaires de gauche sur 84 au lieu de 20 dans l'assemblée sortante.

Mais il faudra que la présidence de l'Agglo tienne compte de ces changements : en particulier pour le tram, puisque 4 communes sur 5 situées sur le trajet prévu sont maintenant à gauche (La Chapelle, Ingré, St Jean de la Ruelle, St Jean de Braye) sans oublier Chécy qui souhaite aussi voir le tram arriver sur son territoire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Daniel TOURNEZ 04/04/2008 19:20

Je ne crois pas que le seul enjeu électoral sur l'Est d'Orléans ait été le tracé de la ligne de tram mais surtout sur ces chances d'aboutir déjà. Une autre chose est certaine est que le poids du carburant pèse lourd dans le budget des familles de plus en plus soucieuses de l'environnement. En tant que Président de l'association STAR 45 qui agit pour la réouverture au trafic ferroviaire voyageur jusqu'à Châteauneuf pour commencer nous avons l'ambition de ne pas nous contenter d'une seule vue sur l'agglo mais de nous inscrire dans un cadre plus large d'aménagement du territoire prenant en compte les besoins de logement et d'emploi des populations. Nous défendons donc naturellement l'exclusivité au ferroviaire de la ligne actuelle qui relie Fleury les Aubrais à Châteauneuf sur Loire pour préserver toutes les chances de développement économique, social et dnas un environnement préservé pour les générations futures. En cela nous ne nous opposons pas à toute modification éventuelle du tracé du tram mais de tout faire pour que les 2 modes de transport soient compléentaires et puissent à l'avenir suivre l'évolution de la vie de l'Est du département. Si d'aventure certains souhaitent en débattre nous les invitons le 22 avril à la salle de réunion près du restaurant scolaire de Mardié à 20H30. C'est important car en toile de fond, il s'agit néanmoins de dépenser de l'argent public rare en cette période.

BOOLL 18/03/2008 20:22

Ce que je comprends pas c'est : Pourquoi ne pas construire ce tram avec le tracé prévu actuellement et commecer à travailler sur une éventuel extension pour ne pas retarder plus l'arrivée tant attendue....

J. Thaddeus TOAD 18/03/2008 14:57

Il est clair que pour la 2e ligne de tram ces victoires de la gauche sur le tracé sont capitales! De plus, le Collectif Tram lance une recours, aidons le!!FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS D’USAGERS DES TRANSPORTSFNAUT CENTREOrléans le 14 mars 2008Madame, MonsieurAprès le dépôt du recours administratif à la Préfecture le 7 mars 2008, il s'agit maintenant de préparer la prochaine étape, c'est à dire le rassemblement du financement nécessaire pour entreprendre le recours contentieux. Le cabinet d'avocat (avocat inscrit au Conseil d'État) pressenti pour lancer cette procédure est spécialisé en droit administratif et rompu aux procédures dans ce type de projet. Il demande 10 000 euros d'honoraires, auxquels il faut ajouter 4 000 euros maximum de frais en cas d'échec du recours.Il s’agit évidemment d’une somme très importante qu'il nous faut impérativement trouver pour garantir une procédure sans pression ni craintes pour les contribuables qui porteront ce recours, et pour permettre de se concentrer sur le contenu du recours dans le but de demander un référé afin d'éviter que le jugement n’intervienne qu’au bout de 2 ou 3 ans, une fois hélas le projet trop avancé pour être arrêté, même si nous avions gain de cause (voir le pont de l'île de Ré). La FNAUT Centre, qui a appuyée le recours avec les requérants, se propose d'être comptable de ce financement et débiteur après du cabinet d’avocats pour le recours contentieux. Les associations ou particuliers qui souhaitent participer à cette action et qui partagent nos revendications, c'est à dire :     - étude de la variante sur l'emprise RFF à l'est,    - étude de la variante par le passage par les gares d'Orléans,    - prise en compte et le phasage des extensions vers Chécy-Mardié et La Chapelle-Saint-Mesmin    - site propre intégral, peuvent dès maintenant adhérer à la FNAUT Centre en accompagnant cette adhésion d'un don précisant son affectation à cette action (ou du don seulement s'il sont déjà membres).S’il s’avérait que les sommes recueillies ne permettent pas d'envisager de porter cette procédure à son terme, le recours ne sera pas déposé et les sommes affectées à cette procédure restituées. De même si la procédure était interrompue parce que nous aurions obtenu gain de cause, les sommes restantes seraient reversées au prorata des dons effectués, l'adhésion de 20 euros à la FNAUT restant acquise.Les adhésions et les dons devront être réglés par chèque et adressés à : FNAUT Centrechez M Didier Grimault21 rue Marcel Proust45 000 Orléans Un reçu sera systématiquement envoyé pour chaque don.  En dehors du bien fondé et des motifs sérieux qui constituent notre recours, il nous faut absolument soutenir et relayer cette action auprès de tous ceux et celles qui partagent les valeurs et les idées qui nous animent. En outre, sans cette garantie financière, il ne sera pas pris le risque d'abandonner la procédure en pleine instruction. Etant donné le délai relativement court (limite le 7 mai) qui nous est imposé pour présenter le recours contentieux, nous ferons déjà le point de la situation dans un mois. Merci par avance de votre soutien et de vos efforts pour la réussite de notre projet.Cordialement. Didier GRIMAULTVice-président 

RAMINAGROBIS 18/03/2008 14:19

J'espère que cette ligne rouge fera en sorte que le TRAM, tel que le veillent GROUARD et LEMAIGNEN, rencontrera des problèmes et qu'ORLEANS n'est pas le maître de l'Agglo.pf5

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs