Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 07:13
Onur a 9 ans.

Il poursuit sa scolarité dans une école du quartier de l'Argonne à Orléans, où il y a de nombreux copains de classe, et ce, depuis le CP.

Il vit entouré de sa famille, ses parents, grands-parents et oncle.
Il mène la même vie que tout enfant de cet âge, sauf qu'aujourd'hui Onour a peur.

Ses parents viennent de recevoir de la préfecture du loiret un OQTF.
Sigle barbare s'il en est, pour désigner un Ordre de Quitter le Territoire Français.

Car ses parents sont "Sans-Papiers".
Ils n'ont pourtant commis aucun crime, ni délit .
Mais ils sont en passe de devenir pour notre société pires que des criminels.

Rechercher, détenir, expulser...
La lancinante et tragique ritournelle qui détruit des vies d'hommes, de femmes et d'enfants s'est mise en route.
Pourtant les grands parents d'Onour sont en situation régulière, son oncle aussi.

Son papa a une promesse de CDI en poche, mais la préfecture du Loiret, son Préfet, qui suit le ministère qui suit les directives honteuses de Brice Hortefeux, Ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité Nationale et du Développement solidaire ( Que de mots pompeux et grandiloquents pour cacher une politique indigne d'un pays qui se revendique des "Droits de l'Homme" ), lui-même astreint à un quota, ne le permettent pas .

Un nombre sur un papier, voilà ce que sont devenus Onur et ses parents.

Et pourtant derrière tout cela, il y a de l'humain, de la chair, du sang, de la vie, des rires mais aussi bien trop de larmes.

Alors pour qu'Onur et sa famille ne deviennent pas l'un de ces trop nombreux et horribles chiffres cabalistiques il y eut une manif samedi à l'Argonne.

Circé, qui est l'auteure de ce texte, a fait une jolie vidéo à voir sur son blog.
Et Merci à BCT pour l'info !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Steph / Polyborus Plancus 03/04/2008 22:02

@ Stéphane, dit net en feuPardon de répondre si tard.Pour l'école maternelle tu as raison : d'ailleurs elle fait partie de la primaire... :-) Le fichage informatique en question est décrié mais peu de gens en parlent. Pourtant, je trouve que les familles devraient être informées, notamment pour qu'elles sachent quelles informations y sont inscrites, et que les infos ne sont pas sur l'ordi de l'école mais sur un serveur national...On n'est pas dans le cadre de la CNIL, là... Les directeurs n'ont aucun pouvoir dessus (sauf celui de ne rien remplir et de s'exposer à des sanctions), les familles pas plus... On se croirait dans un mauvais film.Il est donc plus que facile de croiser les fichiers, comme tu dis...A quelles fins ? Eh bien celui-là par exemple, repérer les 'situations irrégulières'.J'ai honte.Pour ce qui est du risque majeur (explosion de centrale, etc), je vois que tu connais la corne de brume ;-).En réalité, le fichage n'a rien à voir avec le besoin de contacter les parents en cas de grave pépin, puisque, au contraire, dans ce cas, on confine tout le monde en empêchant les familles de récupérer les mômes, et on éconduit celles qui chercheraient à contacter l'école.Je préférerais qu'on réfléchisse à des cas concrets pour protéger les enfants dans ces situations et leur permettre de survivre avec le moins de traumatisme possible (lieu sécurisable réellement, toilettes sèches, vivres, et pharmacie sur place, etc.). Mais je m'éloigne du sujet.Je maintiens qu'en ces temps perturbés, seule une forte mobilisation, à gauche le plus souvent, peut aider à arranger des situations incroyables.Sans vouloir prendre l'accent d'Astaffort (C'était mieux avant), je constate qu'un éducateur compétent pouvait, il y a encore quelques années, influer sur une décision du préfet en lui expliquant la situation. Aujourd'hui... Oui, les valeurs prônées ne sont pas les mêmes, c'est sûr !"Détail" à savoir :On se réjouit de temps en temps quand on a obtenu du préfet la "régularisation" d'un papa, d'une maman, d'un jeune...Oui, on est content qu'il ne soit plus expulsable du jour au lendemain.MAIS : seul le tribunal peut permettre à un étranger de réellement régulariser sa situation. Quand on en arrive au préfet, seuls des papiers provisoires et très restrictifs peuvent être obtenus.Des papiers, certes. Mais le début d'un nouvel enfer : le sursis.

stephane, ditt net en feu 02/04/2008 15:20

@Polyborus PlancusLe fichage informatique existe hélas dès la maternelle. Il est au moins double: le 1er consiste à ficher les mômes afin qu'ils ne soient pas inscrit dans 2 écoles différentes (renseignements sur le lieu de naissance etc...).Le second concerne l'attitude à adopter en cas de "risque majeur".Au delà des plans de l'école, des issues à colmater avec des bouts de scotch, de la corne de brume fournie par la municipalité (effet de la décentralisation???) et autres conneries inapplicables, depuis la rentrée les gosses "bénéficient" d'un second fichier, permettant de retrouver leurs parents.Personne ne pourra me faire croire que les fichiers des différents ministères (en l'occurence "éducation nationale" & "immigration") ne peuvent pas etre croisés.La magie de l'informatique a ses limites...@Jacques,Ben rien (enfin si, si vous voulez que vos (belles) idées se perdent dans une opposition systématique, dans une critique non constructive (merci de m'indiquer la moindre amorce de débat dans votre commentaire), vous êtes sur la bonne voix).La différence entre "la gauche" & "la droite" tiens dans beaucoup plus qu'un "chouia d'humanité". Ce sont des VALEURS.Quant à la référence sur les "méchants et les gentils", ça me fait penser à un conseiller municipal Orléanais dont nous ne pouvons parler autrement qu'en des termes élogieux.C'est pas gagné (mais c'est pas perdu non plus, les méchants perdent toujours à la fin... dixit QT)

sg 02/04/2008 13:30

pour jacques,c'est rien, le vent est passé, tout le monde a oublié vos propos, revenez sur terre France.

jacques 02/04/2008 00:11

@polyborus. Désolé. Pour avoir oeuvré en lien pendant plus de dix ans avec le GISTI, je persiste et signe. Je vous laisse donc évaluer le "chouia d'humanité" en plus que vous attribuez à la gauche, et en l'occurrence au PS. Heureusement qu'il y a des gens comme vous pour se mobiliser. Ce qui m'écoeure, c'est la récup' politico-politicienne par celles et ceux qui ont trop souvent la mémoire bien courte et qui tentent de se faire passer auprès des citoyens pour des nouveaux nés. Je n'ai pas oublié les mesures Chevènement, qu'un certain JPS applaudissait des deux mains, ni l'évacuation de l'église Saint-Bernard. @Miguel. Je déplore simplement l'instrumentalisation par les politiques de droite comme de gauche du sort de ces familles. Alors résumer la situation entre les  méchants et les gentils, c'est bon pour les contes pour enfants. La réalité est un peu plus nuancée. Ex : premiers arrêtés anti-mendicité : Labarrère à Pau (PS) et Crépeau à La Rochelle (MRG). Depuis plus de 40 ans, l'immigration qui a participé au développement et à la richesse de la France fait l'objet d'un jeu politico-politicien malsain et démagogue, toutes tendances confondues.  Je pourrais revenir sur l'instrumentalisation du FN par Mitterrand, mais cela serait un peu long. La majorité des électeurs français ont élu un certain président, qui met en place une politique, relayée par les Préfets. C'est la loi du genre dans notre République et notre Démocratie. Quant à me sommer de me prononcer sur le traitement des familles par les autorités... Je ne vous reconnais par la moindre légitimité en la matière. Il ne s'agit pas d'affaire de "courage", mais de "convictions" et "d'expériences". Je n'ai pour ma part personne à convaincre ou à endoctriner. Je m'en tiens aux faits et aux actes. Les paroles, c'est du vent.

Miguel 01/04/2008 20:45

@Jacques : "Que chacun balaye devant sa porte. Y compris le PS." Ben oui, sauf que qui a durci la loi et son application ? L'UMP. C'est marrant que la droite n'assume jamais ce qu'elle fait.Si pour vous, il est normal, au nom de l'application de la loi, de séparer les familles, d'envoyer des nourissons dans les centre de rétention,... ayez au moins le courage de le dire !

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs