Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 17:16

Les malades se sont mobilisés, comme prévu, ce vendredi, de 10h à 16h, devant la CPAM, place De Gaulle à Orléans.

Enfin, quand je dis "mobilisés", il faut bien avouer que peu de gens étaient présents : quelques malades, quelques personnes de l'Association des Paralysés de France, et quelques militants socialistes et communistes.

La manifestation, elle aussi organisée par Eric Taillandier, qui s'est déroulée vers 14h30 de la cathédrale à la CPAM n'a vu, elle, que quelques dizaines de personnes : les mêmes militants, quelques malades, des syndicalistes et des militants de gauche.

Cette faible mobilisation tranche avec le nombre important de signatures sur la pétition (plus de 400), et sur les témoignages reçus de personnes qui ne se sont, pour la plupart, jamais mobilisées, mais qui sont, sur ce sujet, totalement révoltées.

Plusieurs d'entre elles m'ont dit en être déjà à 20 ou 30 euros de franchises, pour le premier trimestre de l'année. Sans compter les erreurs nombreuses, en particulier les franchises transformées en participation forfaitaire ou inversement.

Ainsi, cette dame qui venait à la CPAM pour se plaindre qu'on lui prélevait les franchises médicales sur des médicaments non remboursés : une erreur informatique lui a-t-on répondu, après une longue attente. Erreur qui sera corrigée pour elle mais dont, sans doute, auront à pâtir d'autres malades. A la sortie de la CPAM, elle viendra me dire sa révolte "pourtant j'ai voté Sarkozy, parce que je suis de droite, mais là ça ne va plus !"

Cette autre dame, très malade, et qui est venue exprès de la banlieue orléanaise pour signer la pétition, et qui a laissé ce témoignage :


Sans oublier le personnel de la CPAM, qui faisait circuler de bureau en bureau la pétition, et dont plusieurs membres sont venus nous raconter les difficultés rencontrées par beaucoup d'assurés.

Tout cet après-midi, je n'ai pu oublier les quelques personnes qui soutiennent les franchises médicales en disant "50 euros, sur un an, tout le monde peut faire ce petit effort !"; j'espère qu'elles auront l'occasion de rencontrer ces personnes malades.

Mais il faudra, sur ce sujet comme sur d'autres, une mobilisation beaucoup plus forte pour espérer faire changer le gouvernement de cap !

A lire, l'excellent article de Mourad Guichard, sur LibéOrléans, illustré par deux vidéos.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Circé 19/05/2008 09:30

Merci pour l'article.Je n'ai pas pris le temps de faire quelques photos, ni même d'en écrire un.

Eric Taillandier 18/05/2008 03:49

Ce qui ressort de cette journée , c'est le mécontentement et la colère des usagers qui ont signé massivement la pétition contre le franchises médicales .Pour Orléans , cette journée à pemis de collecter 401 signatures ce qui n'est pas rien sachant que le trafic quotidient de la Cpam d'orléans est en moyenne de 600 usagers par jour .Quand à la mobilisation qui contraste avec la colère des malades et usagers , comment vont ils réagir quand ils vont recevoir très prochainement une FACTURE  de la Cpam concernant les sommes dûes aux titre des participations forfaitaires et franchises médicales !!Les personnes en ALD  vont avoir une note salée !!!je te tiens informé en début de semaine de cette information confirmé par la Cpam de l'Essonne .Oui ,il va falloir vraiment se mobiliser dans notre région ( et partout en France ) et ce fortement et massivement car Sarkozy et son clan vont nous faire crever à petit feu mais rapidement et sans aucun remords !!!Disons STOP !!!!

BCT 17/05/2008 20:49

En effet, très belle manifestation.Le nombre importe peu. Ce sont les signatures recueillies qui sont importantes et surtout les remarques et commentaires que les personnes faisaient. Beaucoup de révoltes rentrées mais exprimées. C'est aussi leur qualité qui est à souligner. Le gouvernement ne se rend pas compte du mécontentement général. Les gens courbent le dos et courent après leurs courses et se fatiguent à regarder leur pourvoir d'achat se réduire comme peau de chagrin. De plus toucher à une "Conquête" sur le dos des malades est très mal ressenti, supporté. Quand je parle de conquête les gens s'expriment clairement. Ils disent notre "sécurité sociale" car ce sont bien les travailleurs qui payent la protection sociale. C'est donc à eux d'en décider l'avenir.

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs