Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 07:24

Les plus jeunes ne connaissent pas le grand Georges. Et même si je n'ai pas de sympathie pour un leader communiste resté stalinien, le bonhomme faisait rire tout le monde quand il passait à la télé, dans les années 70 et au début des années 80.

Très souvent caricaturé, en particulier par Thierry Le Luron - pas vraiment de gauche ! - on ne sait plus si les phrases qu'on retient sont du leader du PCF ou de ses imitateurs.

En tout cas, on a tous en mémoire l'échange, réel ou supposé, entre Georges Marchais et un journaliste qui lui disait "Mais Monsieur Marchais, ça n'est pas ma question", ce à quoi le leader communiste répondait "mais c'est ma réponse".

C'est exactement ce que le leader-maxi-maux de la droite française, et actuel président de la République, vient de faire, réellement, en direct à la télévision, il y  a quelques jours, face à Audrey Pulvar.

En voici la vidéo, grâce à lepost.fr  :


Nicolas Sarkozy est donc peut-être la réincarnation de Georges Marchais... Mais il fait moins rire.

Outre ce détail de forme, on peut s'inquiéter, comme l'a fait Guy Birenbaum sur Europe1, pour l'avenir d'Audrey Pulvar, qui, après avoir manifesté contre la réforme de l'audiovisuel public, se permet une question audacieuse à Nicolas Sarkozy : "A combien d'arrestations il faut procéder pour pouvoir expulser 25000 personnes par an ?"

Ouf, il reste quelques journalistes... mais pour combien de temps ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

l'ancêtre 09/07/2008 21:46

J'ai beaucoup aimé la prestation de Madame Audrey PULVAR tenant tête à Sarkoléon. Je souhaiterais même que tous les blogueurs lui rendent hommage pour son courage, et son professionnalisme. Une sorte de diplôme du peuple .

JB 04/07/2008 09:45


Ouais.. Et c'était un peu gros de le voir paraphraser presque mot à mot deux anciens personnages politiques : Marchais quand il dit " mais c'est ma réponse " et Giscard quand il dit " j'ai un coeur comme les autres" (c'est le fameux : " vous n'avez pas le monopole du coeur "). Du réchauffé, donc.. Et en plus, on n'a pas eu la réponse à la question de la journaliste... Une question qui n'avait rien d'inconvenant finalement : pas mal de gens se sont émus et s'émeuvent toujours des méthodes utilisées pour " coincer" les sans papiers (les sites spécialisés sur le sujet en racontent de belles !) alors demander plus d'explications sur les méthodes : "combien de contrôles pour arriver à ce résultat de 25.000 ?" aurait pu au contraire fournir au Président l'occasion d'expliquer les méthodes, de défendre sa police et de rassurer ceux qui craignent des dérives dangereuses pour toute la société. Il ne l'a pas fait. Une croix dans la case Dommage.

Trou Noir 04/07/2008 09:24

Inquiétant, oui Fansolo, c'est le mot. Mais il ne tient qu'à nous... Putain encore 4ans..

Fansolo 04/07/2008 06:41

Pour rebondir sur le commentaire de Miguel, Sarko en rajoute une couche lorsqu'il se permet de dire "je comprend que ce sujet vous touche"Elle recadre "en tant qu'être humain". Mais l'amalgame est fait : c'est parce que c'est Audrey Pulvar que cette question est posée...C'est minable !Et les deux autres qui baissent la tête...Ensuite Sarkozy répond avec sa méthode qui a fait sa marque de fabrique : en inversant les proportion : "si je régularise tous ceux qui n'ont pas de papiers, etc..."Inquiétant ...

Miguel 03/07/2008 23:09

Sarkozy utilise là sa grande méthode d'intimidation personnel du journaliste : quand on a en face de soi un journaliste de couleur, on lui parle de la traite de négriers... du classique pour Sarkozy.ça met le journaliste mal à l'aise et comme il ne se situe pas au plan que Sarko, il ne peut pas lui renvoyer ce qu'il pense de son attitude...Du point de vue politique, c'est de l'art. Du point de vue humain, c'est dégueulasse.

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs