Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 18:33

C'est une curieuse tradition que j'ai découverte pendant mes quelques jours de vacances en Dordogne.

Les places de beaucoup de village sont décorées d'un grand poteau, garni à son sommet d'un petit arbre, et décoré de drapeaux et guirlandes tricolores.



 

On appelle cela, localement, le "mai communal". Personne ne sait bien d'où vient cette tradition, peut-être un héritage des "arbres de la Liberté" de l'époque révolutionnaire.


Le plus étonnant sur les "mais communaux" est la petite pancarte, ou l'écusson qui porte la mention "Honneurs aux élus". Mieux encore, dans certains villages, un "mai communal" est planté devant l'habitation de chaque élu avec la mention "Honneur à notre élu".


Est-ce une déviation de cette tradition ou la preuve d'un climat social très apaisé, j'ai même vu, devant une concession automobile un "Honneur à notre patron" !

photos CDG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

miss Yves 20/08/2009 16:01

J'ai découvert récemment le beau parc floral "La Source" et je vais bientôt exposer des photos .Miss Yves

Miss Yves 20/08/2009 15:57

J'ai fait un petit article sur le même sujet, avec des liens explicatifs.J'avais émis la même hypothèse que vous (souvenir des arbres de la Révolution, mais apparemment, ce n'est pas la bonne)Miss Yves

FAFA 04/08/2008 19:19

Il y en a plus à l'Est aussi dans le massif central.. Chez nous en Lozère on appel ça des lat(t)es. C'est rigolo lorsque les élus montent la latte.. Généralement dans les petits villages c'est une occasion de faire la fête au frais des nouveaux (ou anciens) élus... Ici jamais vue.. En Bauce il manque peut-être d'arbres et en Sologne ils en ont peut être un peu trop?

Gilles 01/08/2008 13:38

Autre petite chose à noter : dans le sud-ouest ce n'est pas vraiment un bout d'arbre mis en haut d'un poteau, mais un arbre entier, dont la grande majorité des branches ont été… euh… guillotinées.Après (c'est à confirmer), d'autres paramètres jouent : la taille, le nombre de drapeaux, le nombre de guirlande, etc. Cela est, selon des dires d'amis occitans non confirmés (les dires, mais les amis aussi), en rapport avec le nombre de mandats ainsi que leur importance (conseiller, adjoint, maire…).

Gilles 01/08/2008 13:33

Ouh là là, mais ce n'est pas que dans le Périgord et le Quercy, c'est dans quasiment tout le sud ouest ! Par ici (entre Beauce et Sologne, j'entends) on a bien dû aussi avoir cela, mais sous forme de simples drapeaux bleu-blanc-rouge au-dessus de la porte ou fenêtre principale.La prochaine fois que vous flanez dans Orléans, levez un peu vos têtes, et vous en verrez quelques uns (en tout cas, ils ressemblent à ceux que l'on trouve dans des petits villages).

CDG 01/08/2008 14:10


Cher Gilles,
Je marche toujours le nez en l'air... et je n'ai jamais vu de petits drapeaux au dessus des fenêtres ou des portes de nos élus, hormis évidemment sur les bâtiments publics. En tout cas, pas par
ici, et pas non plus dans "mes" 3 régions que sont la Bretagne, la Champagne, et la Picardie...


Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs