Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 11:54

J'ai reçu ce matin, sur mon mail professionnel, une dépêche AFP, envoyée par un journaliste orléanais : "Le tribunal déboute la ville de Noisy-le-sec qui attaquait un blogueur".

Peu d'orléanais connaissent Noisy le sec; peu savent que c'est une équipe socialiste qui est à la tête de la mairie depuis mars dernier.

Une mairie socialiste attaque en justice un blogueur ? Quelle horreur ! Et la liberté d'expression ? Et la liberté de critiquer ? Et, tout simplement, la liberté de bloguer ?

J'ai donc essayé de ne pas m'arrêter au titre de la dépêche ou aux premières lignes.

Le tribunal qui a débouté la mairie socialiste s'est prononcé sur la forme : elle a considéré que les photographies incriminées ayant été retirées du blog, par son auteur, au mois de juin, il n'y avait plus d'urgence, et que donc, le référé n'était pas justifié. Autre problème de forme, l'action en justice n'a pas été discutée en Conseil municipal, ce qui n'est pas excusable pour une équipe municipale. Le tribunal a néanmoins précisé que les requérants "peuvent saisir un jugel au fond".

Quel est le fond de l'affaire ? De fait, il n'y a pas une mais plusieurs plaintes déposées contre ce blogueur.

La mairie n'accepte pas que le blogueur ait utilisé des photos publiées sur le site municipal et qu'il les ait détournées. Franchement, pas de quoi fouetter un chat : si je pensais le contraire, j'arrêterais d'affubler not'bon'député d'un bonnet d'âne !

Mais il n'y a pas que ça !

Le blogueur est aussi attaqué, et la dépêche ne l'aborde que d'un mot, pour d'autres méthodes utilisées dans ces attaques contre les élus. Helmut Bonnet, que j'ai eu au téléphone ce matin, et qui est à la fois secrétaire de la section locale du Parti socialiste et élu municipal parle de "caractère dégradant des arguments utilisés, d'attaques homophobes, de propos diffamatoires sur la vie privée des personnes". Ayant moi-même été victime de ce genre d'attaque, j'y suis sensible, et j'approuve que d'autres citoyens, y compris des élus, se plaignent en justice de ce genre de propos.

Il indique, en outre, que certains membres du personnel ont demandé à bénéficier de la "protection statutaire" car le blogueur a mis en cause des fonctionnaires municipaux par des allusions à des délits qu'il leur impute et par des atteintes à leur honneur. Ces membres du personnel se sont joints à l'action en justice contre le blogueur.

Ces plaintes pour diffamation, attaques homophobes, atteinte à l'honneur des fonctionnaires seront jugées ultérieurement sur le fond.

Le prochain épisode judiciaire est plus anecdotique : le journal municipal s'appelle "Ici Noisy" et le blogueur a utilisé ce même nom pour un de ses sites. La mairie l'attaque donc pour usurpation de nom de domaine.

On voit bien que dans cette collection de plaintes, toutes ne sont pas de même nature. Si je suis clairement réservé sur la plainte pour le détournement des images (à condition que le détournement ne soit pas attentatoire à l'honneur), si je pense que l'usurpation de nom de domaine valait plutôt une action auprès des fournisseurs internet qu'une action en justice, j'approuve totalement les élus de Noisy-le-sec dans leur action pour défendre, non pas leur politique - que chacun peut critiquer -, mais leur honneur et leur vie privée, et la dignité des fonctionnaires municipaux.

P.S : j'oubliais de préciser que le blogueur en question est favorable à EDVIGE, ce que je trouve amusant quand on parle de libertés individuelles et collectives !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tryphon 12/09/2008 21:39

Non, Miguel, dans le cas présent c'est plus compliqué car en fait c'est moins simple ; c'est très différent parce que ce n'est pas pareil. Il faut se méfier des amalgames qui font croire que des situations sont identiques, alors qu'en réalité les informations objectives montrent évidemment aux esprits éclairés que ce n'est que basse propagande, droitière et mensongère.Cette histoire ne révèle qu'une combine pour faire exploser le nombre de visiteurs ; l'action de la mairie est un vrai coup de pouce à l'opposition locale. Que cette municipalité en soit remerciée.On regrettera donc que Serge Grouard n'ai pas publiquement manifesté cette hauteur de vue.

Miguel 12/09/2008 20:58

Un peu hypocrite la maire de Noisy quand elle dit "heu en fait, c'est pas moi, c'est le personnel administratif qui me l'a demandé !". 4 visiteurs par jour, 102 000€ demandés. Faut-il pas que ces gens-là aient perdu le sens du réel ?Si même la gauche se met à poursuivre les blogueurs, maintenant... il ne nous reste plus qu'à voter pour le FN et le retour de l'ordre moral...

CDG 13/09/2008 07:53


Cher Miguel,

Tu remarqueras que c'est sur "mon" blog de gauche que tu débats de ce sujet. Ni les blogs de droite, ni les autres blogs de gauche du coin n'ont lancé le débat. Alors se prendre la
comparaison avec le FN, c'est du très lourd...
 
Si, quand une mairie de gauche dépose une plainte contre un blogueur pour diffamation et injure homophobe, tu pars voter FN, c'est que tes critères pour décider ton vote sont un peu
légers.

La loi de 1881 sur la liberté de la presse, et ses limites, est une loi de gauche.

Car notre idée de la liberté, ça n'est pas qu'il soit permis de tout faire; c'est qu'il soit permis de tout faire, dans le respect des autres.

Etre solidaire d'un blogueur, c'est bien; mais il y a aussi, sur la blogosphère, des gens infréquentables, tu en connais.

Faudra-t-il, puisque je suis de gauche, que je ne te soutienne pas, si, un jour, ils insultent tes proches, et que tu décides de porter l'affaire en justice ?


JENB PRODUCTIONS 12/09/2008 11:32

Bonjour à tous,Nous même, association noiséenne, suivons ce dossier de près et vous invitons sur nos pages pour visionner les premieres réactions des parties en présence.CordialementEmmanuel NICOLAU

Fansolo 12/09/2008 06:22

Ci joint, l'article de Marianne et ses commentaires :http://www.marianne2.fr/Mauvaise-blague-un-blogueur-poursuivi-par-une-mairie-pour-200-000-de-dommages-et-interets_a91065.htmlJe crois qu'il ne faut hélas pas s'arrêter aux couleurs politiques mais bien aux attitudes désastreuses qui consistent à exagérer de manière démesurée l'importance du blogueur... qui plafonnait à quelques connexions quotidiennes... émanant principalement du personnel municipal... Tiens donc...Comme le précise l'article et les commentaires qui suivent, c'est le principe des procédures judiciaires multipliées à l'envi contre un blogueur et les sommes exorbitantes qui choquent. Il y avait sans doute d'autres manières plus habiles de réagir car maintenant ça lui fait paradoxalement une publicité énorme...Ainsi que je le précisais à Minijack qui s'étonnait du "no comment" sur mon propre blog, ce n'est bien évidemment pas dans une mairie de droite (cf Chartres, Puteaux, ...) qu'on verrait de pareilles choses se produire...

J. Thaddeus TOAD 11/09/2008 21:46

Oups, j'ai oublié ce lien dans mon commentaire précédent: http://extension-reseau.ratp.fr/t1montreuil/index.html

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs