Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 11:24

Dans les théatres, il est possible de changer, assez rapidement, de décor. C'est pratique, mais c'est juste de la toile peinte, au mieux du carton-pate.

Potemkine avait eu, lui, une meilleure idée : pour plaire à sa tsarine, et lui faire croire que tout allait bien, il avait fait construire de faux villages, juste des façades, en fait, avec plein de paysans qui souriaient au passage de l'impératrice.

A Orléans, on est plus modeste - pas de tsar à l'horizon, enfin, pas encore - mais on a retenu la leçon : faisons du décor, à n'importe quel prix, de n'importe quelle manière, et tout ira bien.

On se souvient qu'il y a quelques mois, la volonté de la droite orléanaise de démolir 17 immeubles de la rue des Carmes pour "aligner" les façades avait fait quelques remous. La gauche a dénoncé ce projet. Les habitants se sont mobilisés, organisés.

L'Express de cette semaine aborde ce sujet, dans la dizaine de pages qu'il consacre à notre ville, sous le titre "La rue des Carmes, alignée au carré". Au Carré devrais-je écrire, car il s'agit bien de l'adjoint à l'urbanisme et à l'alignement dont parle l'article.

Le journaliste indique que les façades vouées à la démolition par la droite sont de véritables bijoux architecturaux du 16ème siècle. A cela, Olivier Carré répond tout simplement et très modestement : "Elles pourront être démontées et remontées à l'identique" !

Ben voyons ! Hop ! Un tour de passe-passe, et on change le décor du théatre, on déplace ce qui ne nous gêne, et on le pose ailleurs !

C'est ainsi que la droite voit la ville et ses habitants : on déplace ce qui gêne et ceux qui gênent !

Quand l'équipe "Orléans gagnant pour tous", avec Jean-Pierre Sueur, disait que la droite n'avait ficelé aucun projet, que tout n'était qu'improvisation, on en a encore une fois la preuve.

On savait l'ambition d'Olivier Carré, mais on ne savait pas qu'il rêvait d'un Abou Simbel sur Loire. Il remue le nez, et hop ! le sphynxounet déplace les façades !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Peter 12/01/2009 17:58

Je pense qu'il faut garder à l'esprit que l'agglomération d'Orléans fait plus de 350 000 habitants (500 000 pour le bassin de vie de la capitale de la région Centre). Nous devons tous pouvoir bénéficier d'un centre ville à l'échelle de notre taille (comme toutes les autres grandes villes comparables), ouvert, attractif, accueillant et accessible à l'ensemble des quartiers... L'élargissement de la rue des Carmes me paraît donc naturel et une chance pour nous (dans le respect au mieux du patrimoine).

aa 05/01/2009 10:56

Bonjour, Je voulais signaler par ce message ma profonde hostilité au fait de vouloir raser des maisons historiques, même si pas forcément exceptionnelles, soit disant pour faire passer le tram rue des Carmes. En fait, le tram peut bien passer sans raser ces maisons et le centre-ville d’Orléans a déjà assez souffert pendant les guerres pour qu’on ne vienne pas faire l’irréversible en temps de paix. S’il y a quelque chose à détruire rue des Carmes ce sont les immeubles de la reconstruction pour recréer une rue chaleureuse à l’instar de ce qui a été faite côté Bourgogne.

CDG 06/10/2008 20:16

Je supprime le commentaire posté le 06/10/2008 à 15:49 par "René un breton exilé en 1973 à Orléans" en raison des propos xénophobes qui assimilent immigration à délinquance.

Domitille 26/09/2008 15:12

Ce projet continue-t-il toujours ? qu'en pensent les services du Patrimoine, la DRAC ? Merci pour ce blog que je découvre à la faveur d'une autre nouvelle peu réjouissante, l'attaque d'un web citoyen par votre maire, si je ne m'abuse...

Fansolo 13/09/2008 11:25

Quand serez vous sur ce site (et certains autres) un peu constructif dans vos commentaires , au lieu de faire de la critique systématique et stérile ? A quoi cela sert-il ?... Qui a commencé à parler de déconstruire pour reconstruire ?Il me semble au contraire que débattre c'est construire. Refuser le débat c'est faire quoi exactement ?

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs