Images Aléatoires

Recherche

En fin de compte, ça n'est pas une plainte que Serge Grouard a déposé contre Fansolo. C'est une procédure civile, d'assignation devant un tribunal civil. Pas d'accusation de délit, donc, simplement une demande de dédommagement.

Mais alors, pourquoi tant médiatiser ? Pourquoi faire, dans une salle de la mairie, une conférence de presse ?

Car, et c'est l'avocat de Serge Grouard, Me Lemaignen, qui l'a répété ce matin "Il n'y a pas d'injures, il n'y a pas de diffamation".

L'avocat du député-maire, et frère de l'adjoint au maire et président de l'agglomération, a expliqué la demande de son client : il y a eu "volonté de ridiculiser", "volonté de tromper", "volonté de tourner en dérision", et l'accumulation porte "un préjudice incontestable". Incontestable, mais pas explicité par l'avocat.

Hormis le fait que l'avocat a fait rire la salle, bondée, en expliquant que le blogueur était connu sous le nom de "Fuzolo", et en réclamant pour son client 1 franc (oui, franc !) symbolique, sa plaidoirie qui portait sur le fond, n'a jamais cité le fond. Il aura fallu que l'avocat du blogueur s'y colle, en citant un des extraits incriminés : "Il a raison de ne pas se presse y piter comme l'autre et d'attendre le moment e-douane !.. quel suce pence !" et "c'est une supêr idée d'entrée en campagne : l'entrée (aujourd'hui), le plat (le 17), le fromage (en mars) et le dessert : Serge Grouard réélu maire ! Manque plus que le café et le pousse-café (le programme de Sezrge !) Quelle rectette Vivement le Go-Emilio ! Serge, nous thémons et te bisons !".

On comprend mieux pourquoi Serge Grouard n'a pas voulu lire d'extrait du blog incriminé lors de la conférence de presse.

L'avocat de Serge Grouard a demandé pour son client 1 euro à titre personnel, et 1 euro en sa qualité de Maire, et le remboursement des frais engagés, soit environ 7000 euros.

L'avocat de "Fuzolo" a demandé, contre Serge Grouard, 10 000 euros pour procédure abusive, pour détournement de procédure, et pour avoir voulu nuire à Antoine Bardet. Il a demandé, en outre, une condamnation de Serge Grouard à une amende civile et 3500 euros au titre de l'article 700.

Le juge a mis l'affaire en délibéré au 8 octobre.

photo CDG
Mercredi 1 octobre 2008 3 01 /10 /Oct /2008 13:37
- Publié dans : La démocratie et la citoyenneté
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

CDG, il y a un problème sur le titre de cet article : est-ce la mairie ou Serge Grouard qui accuse Fuzolo (hihihi) ?

C'est qu'en conseil municipal, Mr Grouard a dit qu'il agissait à titre PERSONNEL. Or, ce matin, on apprend qu'il agit en son nom ET en tant que maire.

Si Serge Grouard perd, est-ce Serge Grouard qui paiera ou la mairie ? Si c'est la mairie, n'aurait-il pas dû le dire au conseil municipal ?
Commentaire n°1 posté par Miguel le 01/10/2008 à 14h29
cette afaire est de plus en plus ubuesque...

Commentaire n°2 posté par Gaël le 01/10/2008 à 16h26
Petite précision: il a bien lu un extrait durant la conférence de presse. Deux confrères se sont retenus pour ne pas éclater de rire, malgré le ton grave de l'édile qui parlait d'une certaine Lucienne qui malgré son grand âge le soutenait vaillamment... :-)

Quelle tristesse d'en arriver là pour ça.
Commentaire n°3 posté par M.Gd le 01/10/2008 à 17h26
S.G devait avoir un constat d'huissier béton... voir les jurisprudences en la matiere


PS j'en profite pour vous dire L'etat joue avec nos sous ?

une solution RETIRER tous nos SOUS des LIVRETS A, qui devraient financer le logement SOCIAL et non financer les deficits des banques ayant joué avec les titrisations des subrpimes

vous n’en avez pas marre de financer les USA et les gros actionnaires ?

Commentaire n°4 posté par jallatte le 01/10/2008 à 18h28
Clairement mes noisettes n'iront pas dans le déficite banquaire et encore moins dans le logement social ... PEA en berne en attendant que ...
Commentaire n°5 posté par jm le 01/10/2008 à 19h34
Tintin a fait un caprice.
Maintenant Tintin est rentré dans la maison commune et il pleure sur son sort.
Il se dit qu'il aurait mieux fait de se taire et de régler tout ça comme un homme, un vrai. Un honnête homme en sorte.
Un honnête homme qui aurait téléphoné à Fuzolo pour lui proposer une bierre, un thé ou un chocolat.
Mais Tintin est encore un petit garçon et il a des réactions de petit garçon. Ce soir Tintin est tout seul, il renifle, il renifle et il n'a pas de mouchoir.
Ce soir Tintin est triste et n'a pas de copain.

MAIS FUZOLO, LUI EN A PLEIN. NA, NA, NA, NANERE !
Commentaire n°6 posté par BCT le 01/10/2008 à 22h44
Si seulement les médias pouvaient mettrent une telle énergie
pour les causes interessantes tel que les travaileurs pauvres et citoyens en galère de tout genre, ça me donnerait l impréssion
que nous revenons sur terre!!
Mais les petits soucis humoristiques du maire , franchement tout le monde s'en fou dans une période ou la vraie question est de pouvoir boucler le fin de mois.
Commentaire n°7 posté par jb le 01/10/2008 à 22h56
Mais qui est "Fuzolo" ?

Arghhhh

C'est de plus en plus grotesque !


Bésitos
Commentaire n°8 posté par Eric 2 Mulhouse le 03/10/2008 à 08h48
Il reste quelque chose que je ne comprends pas :

M. Grouard tient deux discours opposés :
1/ Il dit en conseil municipal qu'il attaque Fansolo en son nom propre.
2/ Il dit par l'intermédiaire de son avocat, au tribunal, qu'il attaque aussi en tant que maire.

Où est la vérité ???
Pourquoi la version est-elle différente devant les orléanais et devant le juge ??
Commentaire n°9 posté par Steph / Polyborus Plancus le 04/10/2008 à 17h29

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a  7  personne(s) sur monorleans.com

Mes videos

Orléansphère

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Syndication

  • Flux RSS des articles

Recommander

 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés