Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

24 septembre 2006 7 24 /09 /septembre /2006 07:50

MonOrléans.com est en mesure de vous révéler une partie de la vérité sur l'histoire cahoteuse, aux mille rebondissements, qui nous vaut, après 5 ans, d'apprendre qu'enfin, Orléans aura un tramway sur la ligne est-ouest. La décision définitive, comme celles prises pour le "gros bus qui pue" et pour le trolley-bus guidé et dont nous avons déjà parlé ici, est tombée ce vendredi 15 septembre sur les coups de 19h : nous allons avoir un tramway ! C'est la solution ! Tout le monde est d'accord ! On applaudit bien fort !

Et lorsqu'on voit l'image diffusée lors du Conseil d'Agglo, on est un peu surpris...

MonOrléans.com peut donc vous affirmer que le problème important qui bloquait  cette décision essentielle est qu'un des élus de notre agglomération bloquait la photocopieuse du bureau de Charles-Eric Lemaignen. Comment imaginer en effet que le nouveau tramway soit la photocopie du précédent et qu'on ait mis tant de temps pour appuyer sur le bouton ? MonOrléans.com a mené l'enquête, et vous présente ici les déclarations des grands acteurs de ce grand projet :

Serge Grouard, maire d'Orléans, lors du Conseil d'Agglo du 3 octobre 2002 : « Quand j’entends dire "faisons un tram court", je dis que, pour le coup, c’est un tramway au rabais. Dans les documents que j’avais préparé, car ce débat est fondamental, j’avais écrit : "Je pense qu’il ne viendra à l’idée de personne de proposer une telle solution", c’est à dire un tramway court que j’appelle un tramway au rabais. Si nous faisions ce choix, ce serait mettre à bas cette logique fondamentale de solidarité intercommunale ».

Jacques Chevallier, le fameux maire de St Jean de Braye, lors du Conseil d'Agglo du 23 octobre 2002 : « Le tram-fer n’est pas adapté et offre une capacité supérieure à ce qui nous est nécessaire. Le mode tram-pneu est largement suffisant. S’agissant des contraintes d’insertion, le tram-fer n’est pas le mieux adapté et loin de là, pour ce genre de situation et la solution tram sur pneu l’est beaucoup plus. De plus, on en peut pas dire que le tram-fer soit un produit innovant. Pourquoi se priver d’une solution qui évite ce problème de bruits de vibrations, telle que le véhicule sur pneu ? »

Charles-Eric Lemaignen, président de l'agglo, lors du Conseil d'Agglo du 5 octobre 2003 : « Je crois profondément qu’il nous faut pour notre agglo un tram bus sur le tracé long, en passant par les mails. J’y crois non pas pour un choix au rabais, j’exprime un choix de conviction. Le tram-bus est un merveilleux engin qui fera encore des progrès, qui est sans doute l’engin de l’avenir. Toutes les autorités organisatrices et tous les exploitants avec qui j’en parle aujourd’hui regardent avec un intérêt évident tous les modes intermédiaires car ils ont l’avantage de combiner à la fois la modernité, la souplesse d’exploitation et un coût bien moindre. C’est pourquoi je vous proposerai, avec conviction et enthousiasme, de choisir un tram-bus, sans s’engager vis à vis du constructeur, qu’il soit Civis ou Philéas, on fera un appel d’offre sur un site long en passant par les mails. »

Je comprends qu'aucun de ceux-ci ne voudra dénoncer celui de ses petits camarades qui bloquait le projet... laissons les donc continuer à jouer... et nous aurons, un jour, peut-être, un tramway est-ouest !

Illustration : Agglo Orléans-Val de Loire

Partager cet article

commentaires

Paul 26/09/2006 09:46

-> CDG
Attention, je ne prends pas pour parole d'Evangile ce que dit la municipalité actuelle et je vous rejoins pleinement sur ce point. Plutôt que de mener en bateau (en tram ?) les administrés avec ces différents types de tram, il aurait mieux valu en effet, dès 2001-2002, repousser la construction de la 2nde ligne au début des années 2010. D'ailleurs, ne croyez-vous pas que la municipalité actuelle, lors de sa prise de pouvoir en 2001, s'est sentie quelque peu obligée de construire "dans l'immédiat" ? C'est une simple question dénuée de toute arrière pensée.

CDG 26/09/2006 14:33

Paul,Je ne sais que répondre quant à l'obligation qu'aurait ressentie la municipalité actuelle... En tout cas, elle n'en a pas ressenti pour construire la passerelle sur la Loire, pour faire le marché dans la nouvelle halle, pour construire la nouvelle gare telle qu'elle était annoncée (et qui serait déjà terminée), pour aménager la tête nord du pont de l'Europe, et on peut citer encore beaucoup de projet abandonnés.

Paul 25/09/2006 10:40

Je prends note de vos informations. Toutefois, on ne m'enlèvera pas de la tête qu'il n'y avait pas urgence à construire cette seconde ligne. ;-)

CDG 26/09/2006 09:11

Cher Paul,
Certes mon objet n'est pas de vous retirer quelque chose de la tête, mais alors comment expliquez-vous que l'Agglo a essayé de nous fourguer le bus guidé, puis le trolleybus guidé, s'il n'y avait pas urgence à construire la seconde ligne ?
Si Grouard et Lemaignen ont toujours pensé qu'il fallait un tramway mais qu'il n'y avait pas de financement, il leur suffisait de le dire et de projeter la construction pour 2011 comme ce sera, enfin, le cas !

Paul 25/09/2006 08:23

Ayant fait une partie de mes études à Orléans dans les années 90 et début 2000, y revenant de temps en temps pour voir ma famille, j'ai tout de même le souvenir que la ligne nord-sud, implusée et réalisée par la mairie socialiste, avait engendré pas mal de polémiques et de discordes à l'époque entre les élus mais également entre la majorité socialiste et les habitants. De plus, le coût de la première ligne de tram était assez élevé il me semble... Partant, je trouve tout à fait normal d'attendre un peu avant de construire une nouvelle ligne est-ouest qui va encore coûter très chère à la collectivité.

CDG 25/09/2006 09:56

En effet, le tram avait fait débat, et aussi entre gens de gauche ! Mais il avait été réalisé !
Et concernant le coût, celui ci était plus élevé que pour la seconde ligne, mais pour une bonne raison : il était beaucoup plus long (22 km !) ce qui était nécessaire vue la configuration de notre agglomération. Mais au bout du compte, il couta proportionnellement moins cher que la 2nde ligne, car à l'époque l'Etat subventionnait à hauteur de 20% ce type d'investissement... ce que le gouvernement Raffarin supprima... sauf pour Bordeaux !
Quant à la discorde avec les habitants, elle est normale et habituelle : on ne fait pas de travaux sans que les gens râlent. Mais l'important, c'est qu'au bout du compte, les citoyens soient contents du résultat. Et concernant le tram c'est manifestement le cas !

Fansolo 24/09/2006 09:16

Pour les lecteurs -nombreux- de monorléans et juste pour info : il est toujours impossible d'agrandir le tracé sur le site de l'agglo, en panne depuis le 2 septembre...
http://www.agglo-orleans.fr/index_fra.php?mode=&skin=gabarit_agglo.htm&rub2=24&rub3=26&rub1=2&rubrique=26
c'est peut-être les mêmes qui bloquent les photocopieurs et les pages du site ?

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs