Images Aléatoires

Recherche

Quelques dizaines de locataires de La Source ont manifesté pour demander que le chauffage soit allumé dans leurs appartements. Avec des températures négatives la nuit, ce serait la moindre des choses. Mais comme d'habitude l'Office HLM a oublié d'allumer le chauffage !

A moins que ce soit le résultat d'une volonté : le directeur de l'Office affirme ce matin sur France Bleu Orléans que les locataires ont l'impression d'avoir froid, parce que la température extérieure a chuté brutalement... Ben voyons, après le sentiment d'insécurité, on nous fait le coup du sentiment de froid... Et pour preuve de cette légèreté, l'Office va démarrer, non pas le chauffage, mais une campagne de mesure de la température dans les appartements !

On nous explique aussi que le retard à l'allumage est du à une malveillance : deux fusibles ont été détruits. Imaginez ! Deux fusibles détruits ! C'est de l'ordre de la catastrophe intergalactique contre laquelle on ne peut rien ! Pas de fusibles... pas de chauffage !

Et pourtant, quand le directeur de l'OPAC joue la surprise face au froid, www.monorleans.com se permet de l'accuser de légèreté : Il a reçu le 18 octobre, il y a donc 3 semaines, le courriel suivant, d'un de ses locataires :

Monsieur le directeur,
Je me permets de vous envoyer ce courriel afin d'attirer votre attention sur le froid qui reigne dans les appartements gérés par l'OPAC d'Orléans.
Je réside à Orléans La source, et depuis le début de l'année, je me suis rendu à maintes reprises à l'agence de la Source afin de leur signaler que les appartements sont très froids et que dans ces conditions, ils sont inhabitables. Je leur ai demandé à maintes reprises de mettre le chauffage (chauffage collectif), ce qui n'a toujours pas été pris en compte.
Monsieur le directeur, depuis une semaine, nous souffrons, oui, nous souffrons, nos enfants sont malades et nous avons un bébé de six mois. Je vous en conjure de prendre toutes les dispositions nécessaires pour mettre en marche le chauffage aujourd'hui même. Il fait très froid dans les appartements, je ne parle même pas de ceux qui habitent au RDC qui sont frigorifiés. Les gens commencent à se poser des questions, la grogne monte !
Je me permets d'envoyer ce courrier à quelques structures de Média afin qu'ils sachent les conditions de vie dans ce quartier.
Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer mes sincères salutations.
 
Ce courriel a aussi été envoyé à www.monorleans.com et à la ville d'Orléans.
Pourquoi l'OPAC n'a-t-il pas réagi ? Pourquoi la ville n'a-t-elle pas réagi ?
Nous attendons des réponses...
Samedi 4 novembre 2006 6 04 /11 /Nov /2006 08:11
- Publié dans : Les projets urbains et le logement
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Dans mon appartement (rives de Loire de l'OPAC d'Orléans) le chauffage collectif vient d'être allumé. A present, il fait 26 degrés dans les pièces. A l'heure ou l'on parle d'économies dénergie, n'y aurait t'il pas moyen de chauffer les logement qui en on besoin plûtot que de surchauffer ceux qui en on moins besoin ?
Commentaire n°1 posté par Greg le 05/11/2006 à 11h25
Et oui, Greg, on est davantage dans cette situation que dans celle que malheureusement des locataires ont connu la semaine dernière.
Notre ami CDG, qui était à coté de la vingtaine de locataires, a effectivement constaté leur mécontentement, tout comme moi.
Après vérification, une alimentation électrique avait été coupée, ce qui avait arrêté une sous-station de chauffage, outil de distribution des thermies apportées par la socos au réseau de l'OPAC. Réparation faite dans la soirée (je m'en suis inquiété), un acte de vandalisme -les fameux fusibles !- a eu lieu dans la nuit suivante ce qui produisit les mêmes effets sur la sus-dite sous-station de chauffage. Elle a été rétablie dans la journée, au grand dam des locataires qui effectivement n'avaient toujours pas de chauffage. Il s'agit d'un batiment du secteur de Beauchamps à La Source.
Ceci dit, le problème du chauffage collectif est posé. C'est pour cela que suite à des réunions de concertation faites en 2004 et en 2005, on a décidé de poursuivre l'utilisation du chauffage collectif mais en individualisant la consommation. De nouveaux radiateurs sont installés dans les batiments refaits, avec des robinets thermostatiques et un thermostat pour l'ensemble de l'appartement. Complété par l'isolation qui va être refaite, on devrait économiser environ 40% de la quantité de chauffage actuellement consommée et surtout améliorer nettement le confort des locataires.
Voilà, et encore désolé pour les locataires qui ont été concernés par ces pannes, totalement indépendantes de la volonté de l'OPAC, même s'il a tout mis en oeuvre pour faire réparer au plus vite la situation.
Commentaire n°2 posté par Olivier CARRE le 09/11/2006 à 22h09
Bonjour !
Oui Greg, on est souvent aussi dans cette situation. Pour les incidents de Beauchamps, notre ami CDG était à coté de la vingtaine de locataires qui étaient très mécontents, à juste titer, d'avoir passé une nuit sans chauffage. EDF a réparé dans la journée l'alimentation électrique qui avait été endommagée -à mon avis par les travaux, cela arrive parfois dans les chantiers- ; alimentation d'une des sous-stations de chauffage de Beauchamps qui du coup empechait la Socos d'approvisionner le réseau de l'immeuble de l'OPAC. Cela a été réparé -je m'en suis inquiété le soir même-. Dans la nuit, un acte de vandalisme -les fameux fusibles- a de nouveau bloqué l'alimentation électrique. Elle a été rétablie dès le lendemain. Mais cela a été une nuit de plus dans le froid pour les locataires.
Voilà pour les incidents de Beauchamps, sachant que pour avoir rencontré pas mal de locataires du secteur il y a quinze jours, aucun ne m'avait signalé de problème particulier -c'était après le 18 octobre. A ma connaissance, je n'ai pas entendu parlé de nouveaux problèmes.
Toutefois, la question du chauffage collectif mérite d'être posée. Suite aux réunions de concertation sur le GPV, nous avons décidé en 2005 d'individualiser la consommation de chauffage, tout en conservant une production collective qui pourrait s'avérer utile en cas d'utilisation d'energie renouvelable lourde. Ainsi, dans tous les immeubles que l'on refait, on met des radiateurs individuels, avec des robinets thermo-statitiques et des thermostats dans les appartements. Avec l'isolation refaite, on estime diminuer de près de 40% la consommation de chauffage dans ces appartements et surtout d'améliorer considérablement à la fois le confort des locataires et leurs factures !
SI vous avez d'autres idées, je suis preneur !
Commentaire n°3 posté par Olivier CARRE le 09/11/2006 à 22h26

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a  4  personne(s) sur monorleans.com

Mes videos

Orléansphère

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Syndication

  • Flux RSS des articles

Recommander

 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés