Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 06:43

C'est un exemple, un parmi des dizaines dans le Loiret, et parmi des milliers dans le pays.

Adjo Kumassi est en France depuis 1999. Elle vient de Côte d'Ivoire. Elle a fuit la guerre et elle a cru trouver en France un asile.

Quelques temps après son arrivée, les médecins lui annoncent qu'elle est gravement malade et qu'elle doit se faire opérer d'urgence. Ses enfants et leur père la rejoignent. Adjo reçoit un titre de séjour provisoire avec autorisation de travailler. Depuis 2004 elle travaille à temps partiel à l'Institut des Jeunes Sourds de St Jean de la Ruelle. Cela lui permet de faire vivre sa famille, et même d'envoyer 100 euros par mois à son fils Médard, 14 ans, resté au pays, faute de moyens financiers pour le faire venir.

Après le refus de la Préfecture du Loiret de lui donner une nouvelle Autorisation Provisoire de Séjour (juin 2005), le Tribunal Administratif enjoint la Préfecture de délivrer ces titres de séjour, et ce, à deux reprises (juillet et novembre 2005). Début 2006, enfin, la Préfecture délivre les titres provisoires de séjour, mais fait appel de la décision du Tribunal Administratif.

Au Tribunal Administratif de Nantes, le rapport du Commissaire du Gouvernement est entièrement favorable à Adjo, sur tous les points. Malgré cela, le T.A de Nantes rendra une décision défavorable.

En octobre 2006, Adjo, soutenue par les maires de Chanteau, Fleury les Aubrais et St Jean de la Ruelle qui plaident sa cause devant le Préfet du Loiret, se pourvoit en cassation devant le Conseil d'Etat.

Mais comme le pourvoi en cassation n'est pas suspensif, le Préfet du Loiret a pris à l'encontre d'Adjo un arrêté de reconduite à la frontière... Elle peut donc être arrêtée à tout moment et renvoyée en Côte d'Ivoire, dont on sait à quel point ce pays est en paix, et qu'il sera le meilleur endroit pour qu'Adjo se fasse soigner.

Alors si vous souhaitez aider financièrement la famille (Adjo n'est plus autorisée à travailler !), vous devez savoir que cela tombe sous le coup de la Loi... à vous de voir, et de remplir le document de soutien.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à venir manifester votre soutien aux personnes sans papier, lors du rassemblement qui aura lieu ce dimanche matin, à Orléans, place du Martroi, à l'angle de la rue Ste Catherine, à 11h45 ! En présence d'une très haute et très influente personnalité !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs