Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 05:15

L'action du candidat de l'UMP à la Présidence de la République, en tant que ministre de l'Intérieur, vire au scandale absolu : Il ne sert plus l'Etat, il se sert de l'Etat... à temps plein !

Il y avait eu l'enquête des Renseignements Généraux sur un membre de l'équipe de Ségolène Royal, il y a eu, on le découvre ce matin dans le Canard Enchainé, dès novembre 2006, une enquête des RG sur le patrimoine Hollande-Royal ! Vu les résultats, on peut craindre que les enquêteurs des RG aient quelque peu perdu la main...

C'est maintenant au tour de la police scientifique d'enquêter, test ADN à l'appui, sur le voleur du scooter du fils Sarkozy. Une bonne mesure, à condition qu'elle soit généralisée à tout les vols de scooter.

Au fait, ça me rappelle qu'on n'a pas encore arrêté ceux qui sont venus, à 3 reprises en une semaine, visiter ma voiture, dans mon garage, et qui l'ont transformée en oeuvre de César. Si un de mes lecteurs a ses entrées place Beauvau, qu'il me contacte... Je suis prêt à subir un prélèvement d'ADN pour prouver que je ne suis pas le fils Sarkozy.

Doit-on en rire ? Doit-on se révolter ? En tout cas, dans 4 mois, il sera trop tard pour pleurer !

Louis XIV disait "l'Etat c'est moi". Bienvenue dans l'Etat de Sarko-le-petit !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JRS 01/02/2007 14:03

@Miguel (& Fansolo etc...)
Ah la presse locale s\\\'intéresse de nouveau, après la visite de François Bayrou la semaine dernière,  à la 5ème circonscription? :-) ... et cette fois-ci les journalistes locaux ne m\\\'ont pas appelé :-)): vous le voyez bien, mon nom n\\\'est plus cité, c\\\'est que... cela confirme bien ce je vous avais écrit...et que vous ne vouliez pas croire! Les étiquettes sont faites pour être aussi décollées, alors Fansolo et consorts, réactualisez svp vos tablettes :-))
Revenons aux échéances proches, pas encore de commentaire(e) sur les modes de scrutin et leur incidence sur la gouvernance démocratique... ?:-(

Miguel 01/02/2007 10:08

@JRS : au fait, elle dit quoi votre fiche au sujet de la 5° ?
La tribune d'Orléans de ce matin parle d'un candidat médecin qui s'y présenterait mais qui doit, auparavant trouver un médecin pour le remplacer. Compliqué ça !
Pensez-vous demander de l'aide aux médecins de Ségostop de l'aider ou allez-vous devoir vous présenter à sa place ?

JRS 31/01/2007 23:47

@ SébastienBravo , beau commentaire sportif... pardon politique! ;-)
@ MiguelVous voilà maintenant fiché comme "centriste" aux RG... ;-) Quand on connaît votre passé... ;-)) (non non, je n'ai pas accès à votre fiche! ;-)
@ FansoloEnfin de l'argumentation qui vaille le coup... sur les conséquences d'un choix de mode de scrutin en France depuis 1958 (pour les législatives 1965 pour la présidentielle) sur l'état de la gouvernance française, tant au plan national qu'au plan local.
Je sais ce que fera François Bayrou au 1er tour... il se préparera pour le 2nd... et il sera élu!
Ne nous/vous enfermez pas s'il vous plaît dans cette - basse - rhétorique qui veut que le 1er tour soit déjà joué... surtout qu'à ce petit jeu il y a des précédents facheux pour les socialistes (1969 pour Deferre et... 2002 pour Jospin) dont les candidats ne sont pas, contre toutes attentes, parvenus au 2nd tour... Jamais 2 sans 3... dit l'adage populaire...! :-)
Plus largement, l'UDF est favorable à une réforme du mode de scrutin pour les législatives (aujourd'hui majoritaire à 2 tours, demain 50% des sièges à la proportionnelle, 50% au mode de scrutin actuel)  et ce dans un double souci:
- de plus large représentativité et de pluralisme politique: oui tous les partis (dont le FN) qui ont plus de 5% des voix doivent aussi avoir des représentants à l'assemblée,
- d'une plus grande efficacité, pour répondre à des problématiques socio-économiques complexes, par la recherche de majorité d'idées et de projets entre toutes les couleurs représentées.
Ainsi le soutien politique aux décisions sera plus large et la pression ne viendra plus autant de la rue, privée de représentants.
Autre intérêt, cela permet de découpler totalement les enjeux politiques (de rapport de forces) entre les niveaux : national d'une part et local d'autre part.
Pour ma part, comme bon nombre de membres de l'UDF, je suis favorable à l'extension de ce mode de scrutin aux élections locales (municipales, cantonales, encore qu'à ce dernier sujet nous sommes pour la suppression des départements et la fusion de leurs compétences avec la Région; cas à part pour les régionales où il y a aujourd'hui  une prime majoritaire en terme de sièges pour la liste arrivée en tête).
Pour Orléans, désolé, le choix est fait sur projet de gestion et de développement et il me convient tout à fait. Ce qui n'empêchera pas l'UDF, sur des questions nationales, d'avoir un(e)candidat(e) sur la 2ème circonsciption en juin prochain aux élections législatives. Les enjeux sont bien différents.
Pourquoi pas par exemple (mon propos n'engage que moi), si nous sommes d'accord sur le projet, gérer ensemble une ville comme Saran, la remettre ensemble sur pieds après des décades communistes?
Regardez autour de vous en Europe, nombre de pays fonctionnent ainsi (différene entre local et national) et ils ne s'en portent pas plus mal! D'ailleurs c'est ce qui se passe le plus souvent dans nos communes françaises de moins de 3500 habitants: les couleurs politiques ne sont pas affichées (car le plus souvent non encartées...) mais tous ensemble les élus municipaux gèrent ensemble grâce à un projet commun. La recherche de l'efficacité et l'intérêt de la commune et de ses habitants priment sur toute autre considération.
@tous
 j'ai rencontré et discuté avec les RG jeudi 25/01 à Boisseaux lors de la venue de François Bayrou. Officiellement, ils étaient là pour voir si tout se passait bien... ;-) (voilà ma fiche "réactualisée..."! 

Miguel 31/01/2007 21:52

A lire : http://www.lematin.ch/nwmatinhome/nwmatinheadactu/0/mainmise_sur_la_presse.html
 "les Renseignements généraux ne font pas seulement des enquêtes sur les collaborateurs de Ségolène Royal, la candidate socialiste, comme Bruno Rebelle, ancien directeur de Greenpeace. Mais qu'à l'occasion, ils s'intéressent aussi à la vie privée des [journalistes] un peu trop à gauche. «Un proche de Sarkozy vous appelle au téléphone et lâche le nom de votre maîtresse, menaçant de le faire savoir à votre épouse si vous ne devenez pas davantage conciliant avec le candidat de l'UMP», s'étrangle un journaliste du Figaro. "
 

Sébastien 31/01/2007 18:58

Je ne sais pas si vous connaissez l'histoire étonnante de Steven Bradbury. Cet illustre anonyme est un sportif australien, spécialiste de short track (patinage de vitesse sur une piste courte, très prisé en Asie). Il a disputé en 2000 la finale du 1.000 mètres aux Jeux Olympiques de Salt Lake City. Sans aucune prétention. A quelques mètres de l'arrivée, il était même promis à la cinquième et dernière place avant que tous ses adversaires,  à force de jouer des coudes à la limite de la régularité, ne tombent un par un pour le laisser cueillir la médaille d'or... La même chose peut arriver à François Bayrou. A réduire le débat politique comme ils sont en train de le faire, Ségo et Sarko font finir par glisser...

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs