Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

24 février 2007 6 24 /02 /février /2007 05:43

La Présidente du travail pour tous

Ce qui est remonté des débats :
Les débats ont beaucoup porté sur la précarité du travail. Cette précarité touche même les diplômés, qui enchaînent, faute de trouver un emploi, des stages non rémunérés. L’ascenseur social est bloqué. Seuls les plus favorisés s’en sortent. Les jeunes sont convaincus qu’ils auront une vie moins agréable que leur parent.
La sécurité sociale doit s’inscrire dans une démarche du « donnant-donnant ». Les droits nouveaux doivent être accompagnés de devoirs nouveaux. On passerait d'une logique « passive » dans laquelle on donne une allocation à une logique « active » pour définir un parcours d'évolution vers l'emploi.
Pour lutter plus efficacement contre les délocalisations, plusieurs intervenants suggèrent de favoriser l’actionnariat salarié.

Les propositions :

Lutter contre la précarité
14- Conditionner les aides publiques aux entreprises à l’engagement de ne pas licencier quand l’entreprise dégage des profits substantiels et obtenir le remboursement en cas de délocalisation.
15- Moduler les aides aux entreprises et les exonérations de cotisations sociales, en fonction de la nature des contrats de travail, et supprimer le CNE pour faire du CDI la règle.
16- Développer la négociation collective à tous les niveaux et sur tous les thèmes,notamment sur les questions d’organisation du travail, de conditions de travail, d’aménagement du temps de travail, de pénibilité, de temps partiel subi. Sur les 35 heures : ouvrir les négociations pour déterminer comment on peut consolider cet acquis et réduire ses effets négatifs pour les ouvriers et les employés.

 Sécuriser l’entrée des jeunes dans la vie active
17- Créer le droit au premier emploi des jeunes, pour qu’aucun jeune ne reste au chômage au-delà de six mois sans avoir un accès à une formation, un emploi aidé ou un tutorat rémunérés. Ouvrir 500 000 emplois tremplins aux jeunes, en généralisant la mesure prise par les régions de gauche.
18- Instaurer un plan à taux zéro de 10 000 euros en faveur de chaque jeune pour l’aider à construire un projet.

Favoriser le retour à l’emploi
19- Mettre en place un revenu de solidarité active (RSA) permettant l’amélioration d'un tiers de ses ressources à tout bénéficiaire de minima sociaux reprenant le travail.
20- Renforcer la qualification et la capacité de revenir à l’emploi des salariés menacés de licenciement : mettre en œuvre systématiquement une démarche de validation des acquis de l’expérience professionnelle et reconnaître à chacun un droit à la formation et à la reconversion inversement proportionnel à la durée des études.
21- Mettre en place une sécurité sociale professionnelle garantie par l’Etat et permettant à chaque personne privée d’emploi de se voir proposer par les pouvoirs publics un contrat de droits et devoirs comportant :
- une rémunération, pendant un an, égale à 90 % du dernier salaire net perçu ;
- une formation qualifiante ;
- une aide personnalisée à la recherche d’emploi ;
Cette prestation sera assurée par le service public de l’emploi.

photo : mageivoire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Horza 27/02/2007 12:05

J'ai pu me tromper mais j'ai cru voir une esquisse de lueur de débat de fond dans les propos de MOURAD. En effet nombreux messages sur les méthodes et autres mais RIEN sur les propositions... et pourtant en mettant les propositions de ségo CDG pensait enfin créer le débat que tout le monde attendait fébrilement.
Avoir comme objectif le travail pour tous n'est il pas louable ? Préfère t on  une société du Chomage ? Le partage du temps de travail est une nécessité aujourd'hui tout en permettant au pouvoir d'achat de progresser. Est ce utopique ? Certains le pensent surement ... mais tellement necessaire...
nb: Qu'il est facile d'être journaliste, se draper dans sa carte de presse tout en se permettant de tirer à vu sur les pauvres petits militants (de tout camp) qui essayent avec leur tout petit moyen de faire une campagne sur le fond et non sur des coups de com'...

Mourad G. 25/02/2007 22:27

Fansolo,C'est ridicule: je ne suis pas plus anti Royaliste, qu'anti Sarkozyste. Un journaliste n'est pas là pour servir la soupe à qui que ce soit, vous le savez bien. ET quand vous estimez que c'est le cas (dans le sens pro SArkozy, natruellement...), vous êtes le premier à le dénoncer.  A la moindre remarque, vous et CDG dégainez vos habituels arguments: "anti royaliste", "vous vous torturez l'esprit", "nous sommes des militants"...Apprenez à accepter les critiques sans prendre cela pour des attaques. Franchement, ça pourra vous servir dans pleins d'autres domaines. Si, si, je vous jure vous verrez !Un jour, vous me direz merci :-)Amitiés,

Fansolo 24/02/2007 15:18

Pourquoi vous torturer ainsi l'esprit cher Mourad ?
LA PRESIDENTE... POUR TOUS ! Moi ça me suffit amplement ;-)
Maintenant que vous affichez tout autant votre anti-Royalitude que d'autres journalistes affichent leurs préférence pour Bayrou, je me demande comment vous comptez décliner un slogan équivalent pour Sarko ? Un président pour... un ?
Amitiudes :-)))

Mourad G. 24/02/2007 08:35

Franchement, CDG, quand vous tapez "travail pour tous" sur votre clavier et que vous vous relisez, vous ne vous dites pas "heu, là, j'y suis peut-être allé un peu fort. Surtout après le coup du pouvoir d'achat garanti..." ?Je ne suis pas certain que l'on puisse promettre tout et n'importe quoi en période électorale. Je ne suis pas certain non plus que ces "annonces chocs" soient bonnes pour la campagne de votre candidate. Enfin, je ne crois pas que les petits nouveaux qui ont rejoint le staff de campagne (Jack, Lionel, Dominique...) ne se disent pas in peto : "faudrait pas trop charger la barque là. Un emploi pour tous, par exemple, pas possible ça. On a essayé entre 1997 et 2002 et, euh... non, non, pas possible ça".Amitiés,PS: propositions pour la suite: "La présidente du bonheur pour tous" ; "... de la joie de vivre universelle" ; "... de la chaleur du foyer retrouvé" ; "... des guérisons par l'imposition des mains"...

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs