Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 04:45

Horza, militant dans la campagne présidentielle, a repris l'article du Monde qui expliquait la bourde des services préfectoraux du Loiret et de la Marne concernant les formulaires de parrainage.

Vécu par une élue du Loiret, voici la succession des épisodes de ce feuilleton dont on attend encore l'épilogue :

- samedi 24 février : réception, en recommandé, du formulaire de "Présentation d'un candidat à l'élection présidentielle", accompagné d'un mode d'emploi et d'une enveloppe spéciale.
- lundi 26 février : l'élue poste, à destination du Conseil Constitutionnel, son parrainage
- mardi 27 février : le Conseil Constitutionnel s'aperçoit de la bourde préfectorale, à la réception des premiers formulaires, et appelle tous les parrains, un par un. Notre élue reçoit 2 messages sur son portable : "Bonjour, ici le Conseil Constitutionnel..." un message-collector !
- le même jour, les services préfectoraux, après s'être fait taper sur les doigts, renvoient le bon formulaire à tous les élus du Loiret
- mercredi 28 février, notre élue reçoit le nouveau formulaire, accompagné du mode d'emploi et d'un courrier de la Préfecture expliquant le bogue, et précisant : "Si vous avez déjà envoyé votre parrainage, merci d'appeler les services préfectoraux afin que nous vous envoyions une nouvelle enveloppe". Contactée par téléphone, la Préfecture a précisé à notre élue que l'enveloppe n'avait pas été envoyée, par mesure d'économie !

Ainsi, pour faire l'économie de quelques centaines d'enveloppes, des dizaines d'élu-e-s doivent faire le siège du standard téléphonique de la Préfecture du Loiret, afin de récupérer la fameuse enveloppe. De quoi faire faire des économies de téléphone à nos collectivités locales !

Et pendant ce temps là, les services du Conseil Constitutionnel se creusent la tête pour savoir comment faire pour valider les parrainages si certains parrains oublient de renvoyer le deuxième formulaire ou si ceux-ci l'envoient en retard... D'autant que certains ont envoyé leur parrainage, et sont manifestement partis depuis en vacances !

Le boulevardier Miguel, le rappelait dans un commentaire, "M. le Préfet fait son travail et il le fait bien". Tellement bien, qu'il le fait plusieurs fois, et que le Conseil Constitutionnel doit ramer pour récupérer les bourdes ! Mais ne craignons rien, la démocratie est entre de bonnes mains !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fansolo 02/03/2007 09:49

M. CDG,
Il est 9h50 et je ne dois pas être bien réveillé mais cette histoire de parainage me paraît bien embrouillée et incompréhensible...
Des phrases comme "appelle tous les parrains, un par un" semblent sorties de l'almanach fansolo...
Bon, je vais lire l'article du Monde et je reviens !

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs