Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 10:31

Pendant longtemps la droite nous a fait croire qu'elle combattait l'immigration pour des raisons économiques. L'argument économique semblait "honnête", même si elle s'alignait en cela sur le discours de l'extrême droite : 4 millions de chômeurs, 4 millions d'immigrés. Cela ressemblait à du simple bon sens...

Vient ensuite la période de la peur : l'immigration devenait la cause essentielle de l'insécurité. D'où une politique incroyable où chaque étranger devenait un coupable potentiel. Il fallait donc combattre les mariages blancs, réduire les possibilités du regroupement familial, rendre extrêmement difficile l'obtention de visa, y compris touristiques, pour les personnes originaires de certains pays. La méfiance devenait la règle.

Maintenant, enfin, la droite montre son vrai visage : l'immigration pose le problème de l'identité nationale. Enfin, elle explique que son vrai problème avec l'étranger c'est qu'il n'est pas comme nous, qu'il n'a pas la même culture, pas la même religion. L'étranger risque de nous changer, une idée affreuse pour la droite !

Je vous propose donc de lire l'article publié sur www.coteboulevard.com : Les historiens et chercheurs en sciences sociales contre les idées de Sarkozy.

illustration : www.anti-sarko.net

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Un petit mot 20/03/2007 12:35

Création d'un ministère de l'immigration et de l'identité Nationale.
Monsieur Nicolas SARKOZY,en allant chasser sur les plates bandes du front National sur le thème de l'immigration.
J'ai l'impression que vous vivez vous même un problème et d'identité Nationale, je trouve que vous ressemblez beaucoup à ces jeunes des banlieux qui vivent une crise identitaire.
Mon père  m'a toujours dit qu'un vrai français n'est pas raciste, et que la France est forte de par ces valeurs intégrantes que sont l'Egalité, la Liberté, la Fraternité, et que ceci est la force tranquille, et un passeport pour un avenir de prospérité et de paix.

Un petit mot 20/03/2007 12:32

Je trouve que Monsieur Nicolas SARKOZY vit une crise d'identité comme les jeunes des banlieux, et que en mettant en avant le mot identité, j'ai l'impression qu'il est mal à l'aise dans sa situation de citoyen français.
 

BCT 18/03/2007 15:48

Pardon, pardon...."ivrée" ??? "Ivraie" bien sûr... A bientôt.

BCT 18/03/2007 15:44

Bonjour, Ne soyez pas dupes...cette histoire  de ministère est une tarte à la crème. Bien sûr elle est inepte et c'est bien une insulte à la France et à son histoire. Reportez-vous aux actes de nos rois de France en ce qui concerne l'anoblissement qui procède des mêmes volontés : récompenser par lettres d'anoblissement, trier le grain de l'ivrée. Il y eu des abus, et bien sûr l'argent fit son entrée dans l'obtention des titres et de l'anoblissement. Cela dura de 1270 à 1711. On en arriva, pour ceux qui n'avaient pas de "fiefs" et qui n'étaient pas issus de "services", à exiger de ceux qui devaient prouver leur noblesse une "preuve de deux cents ans de qualifications". Est-ce ça que nous voulons ? Un ministère pour trier...Comme toute société humaine il y aura des injustices et des pleurs. Ne recommençons pas ! Ne soyez pas dupes, avant les dernières élections on nous a fait le coup de l'insécurité tout court et non de l'insécurité sociale. Sarko essaie encore de nous entraîner dans un débat "tarte à la crème", j'insiste. Aurait-il peur de perdre les voix du front national et autres ? Après "insécurité", "insécurité", insécurité",..."identité", "identité", "identité", "identité", "Ma cassette", "Ma cassette", "Ma cassette"....

Miguel 18/03/2007 10:49

Cher Mathieu,
Un petit mot sur les drapeaux : tu aimes le drapeau français. c'est tout à ton honneur. Lorsque je suis allé aux USA en 1998, j'ai remarqué qu'effectivement les américains affichaient pas mal de drapeaux. J'y suis retourné en 2003. Il y en avait partout : sur les voitures (y compris celles de location), en bas et en haut des buildings, aux fenêtres des maisons, dans les jardins. J'ai même vu des gens qui mettaient des mats hauts comme 2 étages pour porter d'énorme drapeaux qui volaient au vent. On était en plein démarrage de la guerre en Irak. Suite aux évènements du 11 septembre, les américains avaient ressenti le besoin de ré-affirmer leur identité, certes, mais également leur force face aux autres pays. On voit où ça a mené le peuple américain : La guerre en Irak, le Patriot Act (dangereux pour les libertés individuels), Guentanamo et la justification des tortures.
Lors de mon dernier voyage itinérant en Europe, j'avais acheté 2 petits drapeaux : l'un français, l'autre européen. Tous les soir, au camping, on les fixait de chaque côté de la tente. Les autres voyageurs avaient les leurs et c'était sympa de voir que dans cette grande europe, autant de voyageurs se croisaient pour partager un territoire commun. Note bien que l'on ressent le besoin d'afficher son identité d'autant plus qu'on est (ou se sent) en territoire étranger. Arrivés en France, on a arrêté de planter les drapeaux, pour quoi faire ? Tu sais, je pense que si l'on voit des voitures avec des drapeaux portugais, c'est putôt mauvais signe parce que souvent, leurs propriétaires sont français, nés en France et s'imaginent appartenir à l'identité d'un pays qu'ils ne connaissent pas. Ce n'est pas facteur d'intégration et d'épanouissement personnel pour eux.
Pour te dire franchement les choses sur cette bourde ministérielle, je ne vois pas l'intérêt d'un tel ministère. En quoi l'identité française est-il un enjeux aujourd'hui nécessitant de créer un ministère (au même rang de l'économie, la défense, l'enseignement, l'action sociale). Franchement je ne vois pas. Le Sarkozy le fait, c'est donc un geste politique. Quand on voit qu'il associe identité nationale et immigration, on ne peut que penser que le message est le suivant : Il faut veiller à ce que l'imigration ne remmette pas en cause l'identité national. C'est le message de Jean marie Lepen depuis toujours. Moi si je pensais que ce risque est réel et désormais reconnu, je votrais Le Pen. Voilà tout. Comme je suis anti-lepen, ça me conforte dans mon positionnement anti-Sarko. C'est pour ça que je pense que c'est une bourde.
Sur cettte question, j'en profite pour dire (à ceux qui ont le courage de lire jusqu'au bout) que je suis TRES heureux que Simone Veil pour laquelle j'ai toujours eu beauoup d'estime se soit démarqué de sarkozy et ait expliqué en quoi elle s'était sentie trahie. 

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs