Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 19:31

Cinquième étape de notre balade le long du tram : entre la place De Gaulle et la rue Royale.

Pierre Ségelle fait partie de ces hommes qui laissent leur nom à une rue ou à une place, et sur qui on ne sait plus rien. Ce fut pourtant un grand résistant, chef du mouvement Libération Nord.

Maire d'Orléans de 1954 à 1959, il fut ministre de Léon Blum dans le gouvernement provisoire de 1946, puis ministre du travail et de la sécurité sociale pendant 6 mois en 1949-1950. Peut-être est-ce pour cela que son monument est juste devant... la sécu. 

Depuis la place De Gaulle, il suffit de passer à gauche de la sécu, pour rentrer dans un charmant jardin où trône ce petit pavillon renaissance. Un des rares vestiges de cette époque à Orléans.
Au carrefour de la rue Royale et de la rue du Tabour, la baigneuse que connaissent tous les orléanais. Peu savent pourtant qu'elle est l'oeuvre de Paul Belmondo, le père de l'acteur.

Nous sommes arrivés à la station Royale-Châtelet.

Alors je vous laisse méditer devant cette curiosité architecturale... une rupture dans la façade...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fansolo 03/04/2007 21:09

"Alors je vous laisse méditer devant cette curiosité architecturale... une rupture dans la façade..."
 
Là, CDG, il faut faire plus que méditer et vraiment prendre tout le temps de quitter le tram', rejoindre la place du Cheval Rouge et redescendre vers la Loire, par la rue très pentue que prennent les voitures...
Sur la gauche ; énorme SURPRISE ! On découvre une petite rue pavée qui se termine vite en cul-de-sac. C'est la rue du Héron, chère à Jean-Pierre Sueur qui lui a consacré un de ses plus beaux textes.
Elle passe carrément SOUS la rue Royale (d'où cette rupture de façade).
Balade à faire au moins une fois dans sa vie... avant que les élus du Sarkoland n'y placent une montillesque caméra de surveillance...
;-)

CDG 04/04/2007 06:30

Ah ben voila ! ça s'appelle "casser mon jouet" ! Et comment je fais, moi, avec mon effet de surprise ? Ah ben si, j'appelle Sarko Vador !

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs