Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 18:34
Le tram n'est pas abandonné puisqu'on en a même parlé hier, lors de la venue du ministre Borloo.

En mars, au moment des élections, on nous l'annonçait pour fin 2011.

En septembre, Charles-Eric Lemaignen, président de l'AgglO annonçait un léger retard, nous amenant à l'été 2012.

Et bien depuis hier, nous savons, grâce à not'bon'maire qu'il ne faut pas l'espérer avant 2013 !

Il faudrait prévenir la mairie que les élections municipales sont prévues pour mars 2014, au cas où Serge Grouard tient à inaugurer la deuxième ligne de tram...

Alors évidemment, je les vois, les gens de la droite, avec leurs gros sabots... ceux qui, depuis des années n'ont cessé de dénigrer le tramway, d'abord la première ligne, puis le projet de la seconde, et qui se sont, de force, convertis à la nécessité de faire un tramway-fer sur la ligne est-ouest, mais qui ont tout fait pour qu'elle se fasse le plus lentement possible...

Je les vois avec leurs gros sabots et leurs arguments éculés :
- il n'y avait pas les sous en 2001 - c'est pour ça  qu'on en a tant dépensé pour étudier des projets insensés de bus guidés, de trolley-bus, de tram sur pneu !
- c'est la gauche qui ralentit le projet : et pour cause, le tracé n'a pas été réfléchi alors qu'on a pris 7 ans pour cela ! Tellement peu réfléchi que si la gauche n'avait pas proposé de tracé alternatif à St Jean de Braye on aurait eu le tracé "voté définitivement" et qui traversait deux fois la ligne de chemin de fer !

La droite orléanaise ne sait pas comment se dépêtrer de ce projet si mal mené. Alors, elle annonce des retards, des retards... Une drôle de façon de respecter les habitants... et ses engagements !

Pour ceux qui auraient la mémoire courte, je les encourage à relire mon article vieux de deux ans déjà, et qui rappelait les épisodes précédents.
Repost 0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 18:39
La réponse est simple :

"Constitué de coton et de fibres de synthèse".

Ce qui entraine immédiatement le conseil d'entretien suivant :

"Laver à l'eau froide puis laisser sécher à l'air libre"

Mais tout ça n'est rien quand on apprend que Nicolas Sarkozy est "Fabriqué en Chine"; enfin, sa poupée vaudou que j'ai, enfin, reçue aujourd'hui, accompagnée d'un livre très drôle et d'un sachet d'aiguilles "offertes par les éditions K&B. Vente interdite".

"Fabriqué en Chine" ? mais que fait le Dalaï-Lama ?

Pour les amateurs, je rappelle que la poupée vaudou présidentielle est couverte de mots et d'expressions dans lesquels le lecteur est invité à enfoncer une aiguille.

Pour être très complet, voici les possibilités offertes :
Au recto (qui n'est curieusement pas le côté du rectum, comme quoi, la qualité chinoise...) : 170% ; Casse-toi pauvre con ! ; Travailler plus pour gagner plus ; Immigration choisie ; Racaille ; Ouverture ; Vol de stylo ; Test ADN ; Textos ; Tu l'aimes ou tu la quittes; Vodka.

Au verso : Pouvoir d'achat ; Fouquet's ; Rupture ; Paquet fiscal ; Talonnettes ; Réformes ; Khadafi ; Service minimum ; Scooter ; Turquie ; Tom Cruise ; Mireille Mathieu ; Bigard ; Publicité ; Yacht

On comprend mieux pourquoi Sa Sarkozerie a demandé l'interdiction de cette poupée.

Ce soir, je me fais une soirée "culture", je pique dans Tom Cruise, Mireille Mathieu, Bigard... tiens, il en manque un ...

Pour le moment, "Nicolas Sarkozy, le manuel vaudou" est toujours en vente, au prix de 12,95€...
Repost 0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 09:45
J'ai déja parlé des citrons en or, utilisés par certains bistrotiers orléanais, dont la moindre rondelle est facturée 60 centimes d'euro !

J'aime bien, de temps en temps, boire un ptit noir en terrasse, quand le temps le permet, et j'avoue qu'il est difficile d'obtenir à la fois un café correct, un service rapide et un sourire. Pour l'addition, pas de problème, elle arrive toujours, et parfois très salée !

Faisons le tour de la place du Martroi (à vous d'en déterminer le sens...)

Première terrasse, le sourire est là, le café est bon, servi avec un spéculos, mais le service est parfois long, très long, avec le sentiment qu'on est en dehors de la zone desservie par chaque serveur, une sorte de noserveur's land. Il semble évident que le personnel n'est tout simplement pas assez nombreux !

Deuxième terrasse, le café est standard, le service rapide, mais l'absence de sourire chronique. Pire on a l'impression qu'on emmerde le serveur.

Troisième terrasse, une des "références" orléanaises. Là, le café est bon, mais là-encore on voit plein de serveurs courrir dans tous les sens, en évitant soigneusement votre table.

Quatrième terrasse, mêmes remarques qu'au deuxième, même absence d'amabilité. Une marque de fabrique ?

Point commun à toutes ces terrasses, le prix : le café est à 1,90 euro. Heureusement que les prix ne sont pas fixés par la puissance publique, les bistrotiers râleraient !

Dernière terrasse, essayée il y a quelques semaines, et où je ne remettrai pas les pieds, celle située à proximité des bords de Loire, devant un cinéma et en dépendant peut-être. Là, le café, qui n'est pas meilleur qu'ailleurs, est servi avec un cube de nougat. Mais cela ne peut pas justifier le prix incroyable : 2,20 euros !

Voila, boire un café en terrasse ne relève pas de la catastrophe, mais laisse néanmoins un goût amer : impossible à Orléans d'avoir rapidement un café correct, avec un sourire, et une addition raisonnable !
Repost 0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 08:37
Tous les bureaux un peu "importants" d'Orléans reçoivent très régulièrement une lettre signée par Alain.
Parfois, il se plaint de sa situation sociale, parfois il cherche une épouse, parfois il nous fait part de ses recherches pour construire un vaisseau spatial.
C'est dimanche, alors vous avez droit à la dernière lettre laissée par Alain dans la boite aux lettres de mon bureau.
L'orthographe est d'origine, et je replace en bas du texte la signature d'Alain, toujours très illustrée :

Vous avez dit UMO ? ...

Les UMOS sont des populations extraterrestres d'un étoile flottante située dans notre galaxie a 96 années lumière de "nous".
Présent également dans le système solaire entre Mars et Jupiter sur le bord interne de la ceinture d'astéroïde ou se trouve la petite planète FLORA 8 qui leur sert de base importante et qui a été survolé par la sonde américaine GALILEO en 1991 (anné de la mission STS-48 de la navette spatial discovery qui pris des vidéo de tir de missiles sur des OVNI).

Sur terre la présence des umos est discrète mais bien réelle. Une de leur base souterraine est située en FRANCE dans le département 04 a l'emplacement d'un grand cratère de décollage ancien a la MONTAGNE DU CHEVAL BLANC près des 2 villages de THORAME et alimenté par une petite centrale électrique de surface de type EDF et déservi par une petite route carossable.

Leurs forme est semblable à la notre mais a une conception des choses de la physique différente des terriens actuel. Leur visage est un peu du même genre que les 4 défunts personnage du krash de 1947 de l'affaire rosvhell aux USA. Sans chercher si loin sur terre, l'un de leur portrait assez précis a base de cratère d'impact est gravé profondément dans le département du LOIRET a Olivet entre la rue du bois semé et le château de l'archette et dont on apercoit nettement une oreille près du terrain de camping d'Olivet au foséé du bras de bou et un oeil autour du magazin AUCHAN sur la RN20 : grosse tête, yeux presque globuleux plus bas que nous sur la figure, petite bouche, grandes oreilles comme mon grand-père henri B. (1905-1974) et son père victor (1874-1946) tout deux jardinier de pépinière entre olivet et orléans habitant la ferme de LIMERE au SUD d'Orléans la Source dès les années 20/30 jusqu'en 67 et dont l'un des donts naturelle est la sourcellerie que j'ai hérité en partie associé à la phylosophie cosmique solaire des chamans Nord Européen.

Voilà, difficile d'aller au-delà ormis vous donner quelques détails sur leur vaisseau intergalactique (taille, énergie conceptuelle, possibilitée de voyage, etc...) et lorsque vous verrez vos voisins ou les gens dans la rue, vous rencontrerez peut êttre un descendant d'umo sans le savoir.

Les umos ne sont pas les seuls extraterrestres sur terre, d'autres populations existe aussi venant du cosmos qui  ne demande qu'a communiquer. Les celtes on bien approcher le coeur de notre actuelle GALAXIE, et les basques ont vue celle-ci de l'extérieur il y a bien longtemps !

Amicalement et paix pour tous !

Repost 0
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 11:27
Je suis un fan de l'écureuil... non pas le petit animal, mais l'idée qu'une banque ne doit pas être là pour piquer les noisettes de ces clients. L'héritage du mouvement mutualiste du 19ème siècle, en quelque sorte...

Et dans cette idée-là il y avait une certaine idée de la relation avec ceux qui n'avaient, au début qu'un "livret de caisse d'épargne".

Cela fait donc quelques décennies que je suis client de l'écureuil, dont le statut et le fonctionnement a terriblement changé. On a affaire désormais à une banque comme les autres, c'est-à-dire avec tous les inconvénients des autres.

Dernières colères en date : l'ouverture d'un compte, et les bugs informatiques.

J'ai dû, pour une association, ouvrir un compte. Un compte simple, juste pour  y déposer de l'argent, sans moyen de paiement. Il aura fallu pour cela, près de 3 semaines !

1ère étape : prendre un rendez-vous "Oui, mais vous savez, avec la crise financière, c'est très compliqué..." ; le rendez-vous est quand même obtenu... pour une semaine plus tard !

2ème étape : le rendez-vous; avec un interlocuteur qui ne sait plus très bien quel formulaire remplir, ni quels papiers il faut fournir. J'en repars néanmoins avec un formulaire, à faire signer par les 3 représentants de l'association, en fournissant les photocopies des pièces d'identité de ces 3 personnes. Tout en précisant qu'elles n'ont pas changé depuis 1995, date d'ouverture du premier compte dans cette même banque pour cette même association... Rendez-vous pris pour... une semaine plus tard !

3ème étape : retour du formulaire, validé par l'interlocuteur, et qui doit ensuite faire valider tout cela par son chef... Rendez-vous est pris pour le lendemain, après la validation par le chef...

4ème étape : le chef a validé ! Mais il faut que je fournisse un justificatif de domicile ! Pour une association dont le siège social n'a pas bougé depuis 1995 ! Et à part les relevés de la banque, je n'ai pas de justificatif de domicile de l'association... qu'à cela ne tienne une facture d'edf de ma pomme (l'asso est domiciliée chez moi) suffira !

5ème étape : la facture edf est donnée... et je récupère les relevés d'identité bancaire... enfin, après 3 semaines de démarches et d'inefficacité !

Deuxième colère sur l'énorme bug informatique de l'écureuil : un certain nombre de mouvements ont été faits deux fois entre les 24 et 27 octobre... l'ensemble a été corrigé, évidemment, mais quelle impression de bazar généralisé !



Je vais finir par regretter le temps où le livret A était un vieux carnet, qu'on gardait précieusement dans un enveloppe, dans un tiroir, et où on pouvait vérifier qu'on avait encore des économies...

Sans parler de la perte de centaines de millions d'euros, pour cause de "trading" !

Maintenant, l'écureuil gère nos économies... comme un gland !

Repost 0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 19:43
Et pour trouver les amis de Fansolo, c'est facile, vous cherchez le badge ci-dessous
Et si vous êtes, vous aussi, un ami de Fansolo, mettez le sur votre blog ou votre site, avec un lien vers www.lesamisdefansolo.com

Sur ce site, vous trouverez l'histoire complète du blogueur condamné, une revue de presse complète (des dizaines d'articles, de reportages radio ou télé !), et le point sur l'opération de solidarité.

D'ailleurs, à ce sujet, si vous n'avez pas encore pris le temps d'envoyer un petit chèque (ou un gros !), vous pouvez vous rattraper, en utilisant votre carte bancaire, en cliquant sur le gros bouton ci-dessus. C'est rapide, pratique, et sécurisé !
Repost 0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 17:16

Le tribunal parisien saisi par Nicolas Sarkozy (1), qui demandait le retrait de la vente de sa poupée vaudou, a débouté Nicolas Sarkozy (2), considérant qu'elle "ne constitue pas à une atteinte à la dignité humaine ni une attaque personnelle".

Le juge a même indiqué à Nicolas Sarkozy (3), qu'elle "s'inscrit dans les limites de la liberté d'expression et du droit à l'humour".

Et pan sur le bec de Nicolas Sarkozy (4) qui passe pour un imbécile (5) en ayant cru qu'il devait craindre quelque chose de sa poupée vaudou : le vaudou est pourtant beaucoup moins dangereux que la pseudo-religion de son ami acteur américain !

Et pan sur le bec de la commentatrice centriste qui était monté sur ses grands chevaux, tout effrayée par le mot vaudou.

Et moi, j'attends toujours la livraison de la poupée : au moins, l'éditeur doit être content, car les libraires et les sites de vente en ligne ne peuvent plus fournir depuis une semaine !

(1) élu en 2007, président de la République, par une majorité de français
(2) mari d'une chanteuse, célèbre pour une majorité de français
(3) qui n'a pas plus d'humour que le maire d'Orléans, élu par une majorité d'orléanais
(4) qui depuis un moment fait chier une majorité de français
(5) il n'y a pas que lui !


MISE A JOUR DU 30/10/2008 :
Sarkozy fait appel de la décision... Heureusement, pour lui, que le ridicule ne tue pas !
En attendant, la livraison de la poupée m'est annoncée pour demain !

Repost 0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 16:09

La plupart des médias locaux étaient là, et ils ont tout dit sur ce Café web citoyen réuni pour soutenir Fansolo et pour débattre de la liberté d'expression, alors je leur laisse la parole :

sur Libé-Orléans "Il faut aller jusque devant la Cour européenne des Droits de l'Homme"
à lire ici
et à voir sur cette vidéo :



dans La République du Centre

sur France Bleu Orléans



sur France 3 Centre

Café Web Citoyen à Orléans - 25 octobre 2008
envoyé par Moonbloggeur


et merci à tous les blogueurs qui sont venus, parfois de loin (Puteaux, Noisy le Grand, Le Raincy, Chartres), et de tous les coins de l'échiquier politique.
Et un merci tout particulier à Clothilde Le Coz, de Reporters sans frontières !
Repost 0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 09:23
Sadek est algérien, et est venu en France il y a plusieurs années, pour étudier à l'Université d'Orléans.
Depuis, il s'est marié il y a quelques années à Orléans et a eu un enfant l'an dernier.
Lui et son épouse sont très bien intégrés, francophones et francophiles, son épouse, toujours étudiante, est même arbitre à la ligue du Loiret de football.

Pour financer ses études, il travaille depuis plusieurs années dans une boutique de livraison de pizzas. Son patron, qui s'occupe de deux autres boutiques à Tours et à Angers, a souhaité le faire évoluer, et lui propose maintenant le poste de manager de la boutique orléanaise. C'est une nécessité pour l'entreprise qui a besoin d'un manager bien formé, et qui a la confiance de son patron.

Tout irait bien si la préfecture du Loiret n'avait pas refusé de transformer le titre de séjour "étudiant" de Sadek en titre "salarié", au motif que la direction du travail avait indiqué que l'emploi proposé pouvait être occupé par un français.

Pourtant, cela fait des mois que le patron des boutiques de pizzas cherche un manager; y compris avec l'aide de l'ANPE. En vain.
Il a donc refait une demande à la direction du travail en prouvant qu'il est impossible de trouver ce manager. La direction du travail a ré-étudié le dossier et a changé son avis : elle donne désormais un avis favorable au dossier de Sadek et de son employeur.

Pourtant, Sadek se voit encore refuser son titre de séjour.

Qu'en est-il alors des discours de Sa Sarkozerie sur "les talents" dont la France a besoin ? Sont-ils arrivés jusqu'à la préfecture du Loiret ?

En attendant le risque est lourd pour ce jeune algérien, qui risque à tout moment d'être expulsé.

Pour ses anciens collègues, le risque est terrible aussi : sans manager, la boutique orléanaise risque de fermer et de priver d'emploi une quinzaine de personnes !

A voir le reportage de France 3 :
 
Repost 0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 05:50
Ils étaient tous là ou presque, les blogueurs, les commentateurs, les lecteurs, plus de 40 personnes, pour discuter de la liberté d'expression sur les blogs politiques et citoyens.

Ils sont tous là, les héros de Star Wars pour soutenir Fansolo :


Réalisation Sébastien M.
Repost 0

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs