Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 12:05
C'est le genre de photo qui me met hors de moi. Elle illustre un article de La Rep de lundi 29 septembre, et elle montre deux gamins qui "ne résistent pas à l'idée de toucher pour de vrai le célèbre Famas".


Non pas que je sois un anti-militariste acharné, mais j'en ai assez qu'on ne donne plus en exemple aux enfants que les repères les plus violents de notre société.

L'armée est une nécessité absolue pour garantir notre liberté. Elle doit être l'affaire de citoyens formés qui savent quelles sont les valeurs de la République qui les autorisent à porter des armes. Au service de la République.

L'armée n'est pas un rêve, c'est une nécessité.
Porter des armes n'est pas un rêve, c'est un "mal nécessaire".

Le maniement des armes n'a pas à être un exemple pour les enfants.

Il est totalement fou de faire rêver des petits garçons sur le maniement d'un FAMAS !

Mais c'est surement plus facile que de les faire rêver à l'école, celle que jour après jour, on détruit.
Repost 0
Published by CDG - dans L'éducation
commenter cet article
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 07:11

C'est une vilaine impression qu'a le passant, dans le parc Pasteur, lorsqu'il essaye de lire ce qui est écrit sur le monument d'hommage aux déportés.

"IL ME RESTE D'ETRE L'OMBRE PARMI LES OMBRES
L'OMBRE QUI VIENDRA ET REVIENDRA DANS TA VIE ENSOLEILLEE"


La citation de Robert Desnos est en effet très abimée : il manque plusieurs lettres en métal, et certaines autres menacent de tomber.

Pendant que beaucoup d'orléanais ont une pensée pour Yvette Kohler, qui fut résistante contre les nazis à l'âge de 17 ans et qui vient de mourir, ce serait un bel hommage que lui rendrait la ville que de simplement entretenir ce monument.


photos CDG (merci à Pierre pour l'info !)
Repost 0
Published by CDG - dans L'éducation
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 09:52
C'est peut-être un titre un peu fort... mais quand même, je ne décolère pas !

Le 15 mai 2008, la République a adopté une loi "anti-discrimination". Une bonne chose, évidemment.

Mais comme on en a l'habitude depuis le début de l'empire sarkolingien, sous de bonnes intentions se cachent parfois de très mauvaises mesures.

Ainsi le Parlement a permis que des enseignements soient, à l'école publique, organisés par "regroupement des élèves en fonction de leur sexe." Rien que ça !

Fini donc la mixité obligatoire à l'école publique !

Quel est donc l'argument présenté pour justifier une telle mesure ? Il est simple : les filles sont parfois soumises à des paroles ou des actes relevant du harcèlement, voire des violences, quand il y a des garçons... C'est donc pour les protéger qu'on veut les isoler ! Les bras m'en tombent !

Cet argumentaire est tout droit sorti de la tête de Michel Fize, sociologue, qui met en cause la mixité, pose la question du retour de l'uniforme, et même, ne trouve rien à redire à la création, aux USA, d'une classe pour jeunes homosexuels, pour leur éviter des violences !

N'était-ce pas ainsi que l'Afrique du sud justifiait moralement la création des bantoustan pendant la politique d'apartheid : isoler les noirs pour les protéger !

Quelle sera la prochaine mesure ? Quelle sera la prochaine population à "protéger" ? Qui faudra-t-il isoler "pour son bien" ?

Que devient notre République ?

Voici un extrait de ce qu'en dit Bariza Khiari, sénatrice socialiste de Paris, dans une tribune du Monde  : "Après avoir affirmé la supériorité du curé sur l'instituteur dans la transmission des valeurs ; après avoir voulu imposer les statistiques ethniques, instrument fort utile pour gommer la question sociale et renvoyer les causes de la délinquance à l'origine ; en donnant maintenant la possibilité de déroger au principe de mixité dans l'éducation, on s'en prend une fois de plus à notre modèle laïque et républicain."

Repost 0
Published by CDG - dans L'éducation
commenter cet article
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 17:25
J'ai montré, il y a un an et demi, que la ville avait préféré mettre des plantes vertes sur les murs de l'école Pierre Ségelle, plutôt que de commencer par les réparer.

Le résultat est assez joli :


Mais seulement si on ne regarde pas de trop près.

Car les lézardes sont toujours là, et le béton qui a éclaté à cause de la rouille des armatures en fer ne s'est pas reconstitué tout seul...


 

Il semble même que les murs ne soient plus étanches...



Du coup, la ville vient de lancer un appel d'offres :


Dites, Monsieur le Maire, pour refaire les murs, est-ce qu'il faudra dé-végétaliser les murs ? Avec nos sous ?

photos CDG
Repost 0
Published by CDG - dans L'éducation
commenter cet article
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 13:55
undefinedInutile de prendre trop de place ici pour reparler des bulletins de comportement distribués dans les cantines scolaires.
 
Tous les blogs en ont parlé; enfin, les blogs tenus par ceux que not'bon'maire appelle "les excités des blogs". 

Tous les blogs, mais aussi quasiment tous les médias locaux et nationaux : France Inter, France Info, France bleu, RTL, Europe 1, Libération. France 3 Centre diffusera un sujet ce soir. Même la Rep en a fait une pleine page aujourd'hui.

Et c'est justement sur cette page de La Rep que j'ai lu que "La mairie a dérogé à toutes ses obligations". Ce ne sont pas mes propos ni ceux d'un "excité des blogs", mais ceux de la présidente départementale de la PEEP, Marie Carré.

La représentante des parents d'élèves n'y va pas par quatre chemins : "La mairie a dérogé à toutes ses obligations : toutes les règles n'ont pas été respectées. J'ai téléphoné à la directrice de l'action scolaire qui m'a dit "Vous comprenez, ce n'est qu'une expérience." Non, je ne comprends pas. Premièrement, on ne peut juridiquement exlcure des enfants, même provisoirement, de la cantine. Il faut qu'un protocole de réglement soit voté dans chaque conseil d'école. Deuxièmement, ou ce règlement s'applique à tout le monde, ou à personne : il y a un souci d'égalité." Et elle termine par "Un vrai sujet de réflexion. Les enfants ont changé et nous devons nous adapter avec intelligence."

Or, la PEEP n'est pas connue pour être un repère de gauchistes. Il semble donc que même des parents d'élèves, plutôt situés politiquement à droite, désapprouvent la méthode utilisée par la mairie.

Le maire est donc en réelle difficulté sur cette affaire là. Y compris avec des gens de droite. Et aussi avec Madame Carré ! Heureusement qu'il a, proche de lui, un autre Carré pour le consoler !
Repost 0
Published by CDG - dans L'éducation
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 07:17

Ce sont des centaines de lycéens qui, de semaine en semaine, se mobilisent pour que leur copine de lycée, Camila, ne soit pas chassée d'ici, chez elle.

Comme Circé, Kompozer, et sans doute d'autres, je reproduis ici le message que ces lycéens nous ont envoyé :

Les lycéens du lycée Jean Zay se rassembleront le Mardi 18 décembre 2007 à 9H50, à l'entrée de la rue Ferdinand Buisson à Orléans.

Le 29 novembre alors qu'il étaient plus de 400, le préfet n' pas daigné les recevoir pour entendre leurs arguments concernant la régularisation de Camila et sa famille.

Le 7 décembre une délégation de 12 personnes a accompagné Zelia et Camila à Nantes pour leur passage à la Cour Administrative d'Appel à Nantes.

Et le même jour à 15H50 les 300 élèves rassemblés devant les grilles du lycée étaient en communication avec Camila et la délégation pour un compte rendu téléphonique d'audience.

Le comité a donc a nouveau sollicité une audience, d'autant qu'il a à faire valoir un nouvel élément administratif concernant Zelia.

400 lycéens ont laissé indifférent le Préfet, les lycéens de Jean Zay appellent donc leurs camarades des deux autres lycées de centre ville : Benjamin Franklin et Pothier à se joindre à eux.

Merci aux lycéens de Benjamin Franklin et Pothier de mobiliser leurs camarades et à toutes les personnes disponibles ce mardi 18 décembre 2007 de nous rejoindre.

Merci de diffuser largement.
Repost 0
Published by CDG - dans L'éducation
commenter cet article
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 06:48

sauvons-la-recherche.jpgLe professeur Bertrand Monthubert était hier soir à Orléans. Il est le président du collectif "Sauvons la Recherche" et venait présenter l'action de son association et dénoncer les projets du gouvernement qui, sous couvert d'économies, visent à détruire la recherche publique au profit unique de la recherche privée.

Ainsi, il a dénoncé une situation inédite : pour la première fois, depuis 15 ans, le budget 2008 ne prévoit pas de création de postes de chercheurs, alors que le manque est criant. Il faut savoir que depuis quelques années la France est passée du 4ème au 14ème rang mondial pour la "R&D" (recherche et développement), dépassée par exemple par des pays comme l'Autriche !

Le gouvernement annonce 1,8 milliard d'euros d'augmentation du budget, mais le Pr Monthubert a démonté l'arnaque que représente cette pseudo-augmentation :
- 450 millions d'euros seront consacrés à des exonérations d'impôts pour la recherche privée
- 470 millions d'euros sont un jeu d'écriture concernant les retraites
- 329 millions d'euros sont consacrés aux bâtiments, principalement à Jussieu
- 391 millions d'euros s'évaporent dans l'inflation
- seuls 40 millions d'euros sont consacrés à la réussite en licence !

Alors que dans les années 90, 3 gros labos de recherche publique ont été installés à Orléans, aucun ne l'a été ces dernières années.

La recherche va mal dans le pays, et elle va mal à Orléans. Une piste pour relancer le dynamisme et l'attractivité de l'agglomération d'Orléans !

Repost 0
Published by CDG - dans L'éducation
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 08:57
Les fiches de comportement dont j'ai parlé ici, arrivent aussi en couleur.

Ainsi, pour les "mauvais éléments", la fiche est toute rouge !

cartonrouge2.JPG 


Je ne réussis pas à croire qu'avant l'invention de ces "cartons rouges", on ne signalait pas aux parents les mauvais comportements de leurs enfants...

Et si quelques critères sont indiscutables, d'autres comme "Mange dans la cour" ou "joue dans les toilettes" ou pire "Se sauve dans des lieux non autorisés" me laissent plus que rêveur ! Quels sont les professionnels qui ont mis cette liste au point ?

Les commentaires faits sur mon article précédent, ont montré que personne ne sait bien d'où ça vient... même pas l'élue présente au conseil d'école, semble-t-il.

La responsable de secteur, contactée, n'est pas disponible : "elle est souvent sur le terrain". On attendra donc un peu avant d'en savoir plus...
Repost 0
Published by CDG - dans L'éducation
commenter cet article
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 09:14
Le lamentable Fansolo l'a écrit avant moi, et mieux que je ne l'aurais fait : dans les cantines d'Orléans, on ne se contente plus d'apprendre aux enfants à bien se comporter en collectivité, mais on note leur comportement. On note, on fiche, et on fait signer par l'enfant et les parents !

cantine.jpg

Quel est l'objectif d'un tel enregistrement du comportement de l'enfant ? Est-ce pour mettre en place, en avant-première, la détection des prédispositions à la délinquance des enfants de 3 ans, chère à sa Sarkozerie ?

Comme le rappelle le lamentable Fansolo, cela rappelle curieusement la méthode utilisée par un controleur de la Setao, qui avait fait signé à un enfant de 9 ans un procès-verbal pour non-présentation de sa carte "scolaire".

Cela doit s'appeler, à la mairie "Prévention de la délinquance et protection de l'enfance en danger" ! 

Je n'ose imaginer qu'à Orléans, on fiche, on fiche !
Repost 0
Published by CDG - dans L'éducation
commenter cet article
17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 06:50
carte-etudiant-1.jpg On sait que la période est à l'entrée des entreprises dans l'université. Et elles seraient encore plus contentes si elles pouvaient entrer dans les lycées et même les maternelles.

Un peu comme je l'ai vu à l'île Maurice, où l'école maternelle de Grand-Baie s'appelle très poétiquement "Ecole Club Méditerranée" !
carte-etudiant-2.jpg Nous n'en sommes pas encore là, mais on en prend le chemin. Désormais, les étudiants de l'université d'Orléans se voient sponsorisés par le Crédit Agricole et leur carte d'étudiant est d'office une carte moneo !

Une bien curieuse façon de se faire des clients en forçant la main à des jeunes qui n'ont souvent encore pas de banque... ah le libéralisme...
Repost 0
Published by CDG - dans L'éducation
commenter cet article

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs