Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 21:40

C'est pas malin comme titre; c'est pas comme ça que je vais me faire de nouveaux amis...

Mais toute cette histoire sur "Les amis de Serge Grouard" a ravivé des souvenirs chez certains. Evidemment des mauvaises langues, mais bon, comme elles sont à l'UMP, après tout, j'ai le droit de me faire leur interprête...

Pour mes lecteurs habituels, je précise que je n'ai pas retourné ma veste, mais voila, c'est comme ça, j'ai des "connaissances" à l'UMP !

Et depuis quelques temps, ces connaissances s'amusent de voir certains nous faire "la grande scène du 2" à propos des amis qui n'en sont pas et qui usurpent, et patati et patata, et Zorro qui arrive, et Fanny qui pleure...

Car ils se souviennent de l'année 2007; ça n'est pas si vieux.

Il se souviennent que le parti de Nicolas Sarkozy avait investi un candidat pour les législatives dans la 3ème circonscription : Jean-Louis Bernard. C'était donc le candidat Sarkozyste, avec le label, le certificat, la garantie 5 ans et toutes les options.

Et pourtant, tel un diable sorti de sa boite, apparut en même temps, sur le même territoire, un autre candidat sarkozyste : Florent Montillot. Sans l'investiture du parti de Nicolas Sarkozy, mais avec la bénédiction des... "Amis de Nicolas Sarkozy" !

Les amis de Nicolas Sarkozy ne sont donc pas le parti de Nicolas Sarkozy... allez comprendre...

Et tellement pas qu'ils se firent une guerre sans merci : communiqués, lettres, affiches... J'en ai même vu, d'un camp, arracher les affiches de l'autre, sur le marché de Châteauneuf !

Mais la chose ne serait qu'à moitié drôle si j'oubliais de rappeler - et mes amis de droite le répètent partout en ce moment - que le maire d'Orléans, Serge Grouard, du parti de Nicolas Sarkozy, a plutôt soutenu le candidat des amis de Nicolas Sarkozy.

En gros, les amis, c'était pas les officiels, et les officiels, c'était pas les amis !

Et c'est le candidat des amis - et de Serge Grouard - qui a perdu !

C'est peut être pour ça que le terme "Les amis de..." donnent des boutons à certains en ce moment...

D'ailleurs, il faut toujours se méfier de ses amis ! On ne les choisit pas, je vous disais !

En cadeau Bonux, la vraie vidéo des vrais amis de Nicolas !

Repost 0
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 09:58
Tout le monde n'est pas aussi doué que Florent Montillot pour prendre la parole en public : il maitrise à la fois l'argumentation, la construction du discours, la montée en puissance, et surtout, la clarté. C'est une de ses grandes forces : Florent Montillot est clair, limpide, simple, à defaut d'être calme.

Alors évidemment, quand Florent Montillot bafouille, ça surprend tout le monde. Je ne l'ai vu, personnellement, bafouillé que lors de deux conseils municipaux : la 1ère fois, c'était le 24 novembre 2006, et la seconde, lors du dernier conseil, le 26 septembre 2008.

En 2006, j'en avais profité pour proposer un exercice de diction à l'élu orléanais, car ses collégues avaient ricané méchamment parce qu'il n'arrivait pas à prononcer CASAMIQUELA et GHBABRA, les noms de deux conseillers municipaux de gauche.

Mon exercice avait dû fonctionner, mais au bout de deux ans, il faut que je recommence.

En effet, à deux reprises lors du dernier conseil municipal, le maire-adjoint à la tranquilité n'a pas pu prononcer le nom de Mme LEVELEUX-TEXEIRA, conseillère municipale d'opposition, qui s'est vue appeler Mme LETEXEU, puis TEXEULEU-VE... mais heureusement, l'adjoint a précisé qu'il n'en voulait pas à l'élue de l'opposition.

Vous pouvez voir ça, à la 43ème minute du Conseil, maintenant, et très heureusement, diffusé sur le site de la ville.

Re-belote deux minutes plus tard, pour Mme TEXEULEU-VE... qui a été rassurée par l'adjoint précisant, dans un grand éclat de rire, que "là, c'était volontaire". Heureusement que les élus ont de l'humour !

Mais je suis embêté, je n'ai pas trouvé d'exercice très approprié, hormis répéter, répéter, répéter...

Normalement, c'est efficace, et ça dure au moins deux ans.

Inutile de préciser, en ces époques de judiciarisation des relations politiques qu'il n'y a pas d'insinuation dans cet article. D'autant que, pour être tout à fait juste, le maire-adjoint a prononcé sans aucune faute le nom d'un élu communiste, Monsieur Lebrun. C'est donc juste un constat, certes répétitif, mais un simple constat. "Honni soit qui mal y pense", comme disait tante Lisbeth.

Repost 0
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 19:19
Le parti socialiste du Loiret organise demain,dimanche 28 septembre, sa traditionnelle "Fête de la Rose", à Ingré, au Parc de Bel Air.

Le matin, les militants débattront sur le thème de l'égalité avec les représentants locaux de trois associations nationales : "Elles aussi" qui milite pour la place des femmes en politique, "SOS Racisme" qui lutte contre toutes les discriminations, et "Homosexualités et socialisme" qui se bat pour l'égalité des droits.

L'après-midi, l'invitée d'honneur est Martine AUBRY, maire de Lille. Elle rencontrera les militants et les sympathisants à partir de 13h30, et interviendra à 15h15 sur les thèmes de l'égalité et de la solidarité.

Vous êtes donc toutes et tous invités, à partir de 14h30, pour les interventions des responsables socialistes locaux et celle de Martine Aubry !
Repost 0
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 17:52
Cela fait des mois que ça traine, mais, enfin, le long feuilleton des permanences d'élus dans les quartiers semble arriver à son terme.

J'ai déjà longuement parlé des demandes de Micheline Prahecq, Michel Ricoud, Michel Brard, conseillers généraux récemment élus, de pouvoir faire des permanences dans les mairies de quartier, deux heures par mois.

La réponse du Maire avait été claire : NON !

Lorsque les conseillers municipaux de l'opposition ont, eux aussi, demandé de pouvoir faire des permanences dans les mairies de quartier, la réponse fut la même. Serge Grouard précisant d'ailleurs que les mairies n'avaient pas vocation à être des lieux de permanence. (Voir la vidéo dans cet article)

Voici d'ailleurs des éléments de l'argumentaire de Serge Grouard :
"Les mairies de proximité ne sont pas du tout adaptées pour tenir des permanences".
"Ma réponse n'a pas changée, par rapport à vos questions initiales. Ce qui permet de montrer la cohérence du propos et la continuité dans cette cohérence."

Récemment encore, alors que Micheline Prahecq lui reposait la question, le Maire d'Orléans s'était emporté, en atteignant carrément la vulgarité.

Apparemment, avec not'bon'maire, il faut savoir attendre. C'est tout. Et inutile de poser cent fois la même question !

Il faut juste le laisser tranquille. Pour qu'il réfléchisse. Et il finit toujours par donner la meilleure réponse.

Et sa réponse est... OUI !

Oui, Michel Languerre pourra faire des permanences à la mairie de La Source.

Et c'est affiché partout sur les portes, les fenêtres et les murs de la dite mairie.

D'ailleurs, pour ceux qui ont la flemme de faire un tour là-bas, je vous informe qu'elles auront lieu le 18 septembre et le 17 octobre prochains, de 14h à 16h.

2 heures par mois, c'est juste ce que les élus de gauche demandaient. Cela devient donc possible !

Une vraie victoire pour la démocratie à Orléans !
Repost 0
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 12:03
La Tribune d'Orléans nous apprend aujourd'hui que Serge Grouard a fortement apprécié "la courtoisie au volant" des automobilistes rencontrés cet été dans le Nord-Ouest du Canada.

Il a même eu l'impression, d'après le journal, en revenant en France, "de revenir chez les fous".

C'est une autre impression qu'a eue Micheline Prahecq, conseillère générale de St Marc Argonne, quand elle a rencontré le maire d'Orléans, lundi soir.

Une réunion était alors organisée par le Président du Conseil Général pour permettre aux maires de l'agglomération de rencontrer les conseillers généraux du même territoire, afin de permettre une coopération facilitée.

Après cette réunion, lors du pot qui suivait, Micheline Prahecq s'est rapprochée du Maire d'Orléans pour lui rappeler sa demande de pouvoir tenir une permanence deux heures par mois, à la mairie de l'Argonne, ou dans la salle municipale toute proche.

La réponse du Maire d'Orléans, fut claire : « Vous n’allez pas me faire chier, cette question est terminée, je vous ai déjà répondu ».

Micheline Prahecq n'a, évidemment, pas apprécié, même si on connait depuis trop longtemps les coups de sang et les grossièretés du maire d'Orléans. Elle a prévenu le Président du département de cet incident très particulier.

Manifestement la courtoisie canadienne n'a pas contaminé Serge Grouard. De retour chez les fous, disait-il ?

Repost 0
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 07:39
C'était, à quelques jours de la fête nationale, un vrai feu d'artifice, jeudi soir au Conseil Municipal !

Il faut saluer le véritable effort de la majorité UMP-MPF-MoDem pour nous faire rire, à défaut de faire de la politique.

Cela a commencé par la délibération sur le règlement intérieur du Conseil, astucieusement modifié pour décider que désormais le Conseil municipal sera filmé par la Ville et diffusé sur Internet. Une idée que je trouve plutôt bonne...

Mais alors qu'il était possible de justifier ce progrès pour la transparence et la démocratie en utilisant beaucoup de très bons arguments, Muriel Sauvegrain, adjointe de Serge Grouard, s'est sentie obligée de justifier en disant "Il nous a semblé qu'il n'était pas très sain qu'un permanent politique soit seul à filmer le conseil municipal". Et c'est tout ! C'est juste parce qu'un opposant a fait un truc, que la droite décide de faire progresser la transparence démocratique... quelle ambition !

Deuxième épisode, très remarqué, quand Soufiane Sankhon a fait sa brillante intervention. Cela devrait donner des idées au Maire qui pourrait lui attribuer une délégation aux compliments. Cette intervention très nécessaire donnait quelque chose comme "Je trouve que ce qu'a dit Charles-Eric Lemaignen est très bien"... Je me demandais pourquoi les élus de la majorité parlaient peu, je suis heureux qu'ils se lachent un peu ! Pour notre plus grand plaisir !

Troisième épisode, carrément ubuesque, quand il s'est agi de discuter de l'achat par la ville d'un appartement situé rue des Carmes, dans l'un des immeubles qui pourraient être démoli si not'bon'maire met en oeuvre son idée "d'aligement". La droite avait, sans doute, craint une réaction négative de la gauche, et avait, en conséquence préparer une riposte. La mise en oeuvre de la riposte a été confiée à une nouvelle élue, dont j'ai oublié le nom. Ce que la droite n'avait pas bien analysé, c'est que la gauche ne s'opposerait pas au projet, ce qu'elle aurait du comprendre quand Dominique Lebrun, conseiller communiste, a annoncé qu'il voterait "Pour" la délibération. Et bien non ! Non, la droite n'a pas compris ! Et voila donc, notre nouvelle conseillère grouardiste se mettre en colère après "les loups" qui s'opposent toujours à tout ! Flop, flop, flop... et sourires gênés ou grimaces sur les bancs de la droite...

Quatrième épisode, innovant, quand un élu de La Source, et de droite, prend la parole pour poser une question orale : c'est une première, car en 6 conseils de cette mandature, jamais aucun élu de droite n'avait eu une question à poser ! Et la question n'en était pas une puisque c'était une attaque en règle, dont on sentait qu'elle visait clairement les militants de gauche qui, à La Source, depuis quelques semaines, distribuent des tracts ou publient des blogs. Pour cet élu, qui n'a fait que reprendre les discours perpétuels d'Olivier Carré, Serge Grouard, et Florent Montillot, critiquer la politique menée à La Source, c'est critiquer La Source. Car c'est bien connu, il n'existe qu'une politique possible, celle menée par la droite... Un tel niveau de conscience démocratique ne pouvait, à 22h30, que provoquer des sourires atterrés; Bingo ! 

J'allais oublié l'inoubliable exercice de "oué", apport indispensable de la MoDem Alexandrine Leclerc, à la vie de notre cité... et je crois que j'en oublie encore...

Voila, un petit air de vacances flottait dans la salle du Conseil municipal, jeudi soir. Des vacances bien nécessaires à plusieurs élus !
Repost 0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 11:51
On sait le goût de Serge Grouard pour les inaugurations. On sait aussi que, lorsqu'il est fâché, il est capable de bouder une de ces cérémonies.

Cette fois-ci, il se réjouissait d'aller à une inauguration : celle de la permanence de Jean-Pierre Gabelle, pseudo-MoDem, et nouveau Conseiller Général du canton des Carmes.

Il l'avait d'ailleurs dit en Conseil Municipal (voir la vidéo ici) :

Jean-Pierre Gabelle : "...je me suis débrouillé, je tiendrai des permanences, j'ai déjà pris des contacts (...) vous verrez ça très prochainement"
Serge Grouard : "Monsieur Gabelle, on va venir inaugurer votre permanence; ça permet aussi d'inaugurer la permanence..."

Ben non, il n'y aura pas d'inauguration, puisqu'il n'y a pas de permanence à inaugurer !

L'élu de l'ouest orléanais a dû se rendre à l'évidence : louer un local pour deux heures par mois, ça n'est ni efficace ni une dépense raisonnable.

Du coup, il va faire sa permanence dans un bistrot : vous pourrez le retrouver, comme l'annonce La Rep d'aujourd'hui, mercredi après-midi de 17h à 19h à "La Terrasse de la Croix-Morin".

Il pourra ainsi recevoir les personnes en difficulté autour d'un pastis ou d'un café, au milieu des joueurs de cartes et des piliers de bars.

Quand les élus en sont réduits à recevoir dans les bistrots, sans pouvoir garantir à chacun le minimum de discrétion et de quiétude, on comprend l'absurdité du refus du Maire d'Orléans d'ouvrir, aux élus départementaux, les portes des mairies de quartiers.

En ne respectant pas, un minimum, les traditions républicaines, il ne respecte pas, non plus, ses administrés. Certains s'en doutaient après 7 ans de pouvoir; d'autres le découvrent maintenant. Un peu tard.

Repost 0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 12:13

Je me demande quand cela va-t-il s'arrêter ?

On se souvient des manoeuvres de Serge Grouard pour limiter le poids de la gauche à l'AgglO :
- ne plus désigner qu'un représentant de l'opposition orléanaise au Conseil d'AgglO
- désigner 3 "délégués" supplémentaires pour Orléans, tous de droite, évidemment
- faire absorber l'administration de l'AgglO par celle de la ville, afin d'éviter la néfaste influence des nouveaux maires de gauche

On se souvient aussi que Serge Grouard, ne supportant pas que 4 des 6 cantons orléanais soient désormais à gauche, il a refusé à Michel Ricoud (PCF) et Micheline Prahecq (PS) la possibilité de recevoir, deux heures par mois, les habitants à la mairie de leur quartier. Il renvoie les conseillers généraux vers l'Assemblée départementale, alors que dans toutes les communes du Loiret, l'usage républicain veut que le Conseiller général puisse recevoir à la mairie.

Lors du dernier Conseil municipal, nous avons pu découvrir les deux nouvelles mesures :
- les conseillers municipaux d'opposition ne pourront recevoir les habitants dans les mairies de quartier ! Serge Grouard va-t-il là encore dire que ça ne regarde pas la mairie ? Seuls, donc, les adjoints de quartier recevront à la mairie de quartier ! Les permanences, c'est pour la droite, pas pour la gauche !
- les conseillers généraux (4 de gauche sur 6, je le rappelle) ne seront plus membres de droit des Conseils de Quartier.

Cette dernière décision a plusieurs avantages : virer les conseillers généraux de gauche, mais aussi se débarrasser de Jean-Louis Bernard, conseiller général UMP du canton Bourgogne, dont on se souvient que ses relations avec le Maire sont exécrables depuis l'épisode "Montillot aux législatives". Tout en gardant le seul Conseiller général de droite acceptable pour Grouard : le pseudo-MoDem Jean-Pierre Gabelle, à la fois Adjoint aux fêtes johanniques et au quartier Carmes, et du coup membre de droit du Conseil de Quartier !

Encore un coup de la guerre entre Grouard et Doligé, dont la démocratie et les orléanais font les frais !

Alors, le prochain épisode sera-t-il encore une fois une attaque contre la démocratie accompagnée d'un petit arrangement entre amis ?

Décidément, si not'bon'maire essaye par tous les moyens de ne pas être associé à la vilaine image de Sarkozy, il conserve néanmoins, avec acharnement, les vieux réflexes et les vieilles méthodes de la droite française !

Repost 0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 06:48
Le conseil municipal d'Orléans se réunit ce soir. Et il se passera dans des conditions exceptionnelles :

- C'est une date inhabituelle - c'est en général le dernier vendredi du mois;
- Les habitants n'ont pas été prévenu de l'ordre du jour : à l'heure où j'écris, moins de 12 h avant la séance, l'ordre du jour n'a pas été mis en ligne sur le site internet de la ville;

C'est pourtant un Conseil extrêmement important, puisque la "démocratie municipale" sera le principal sujet du débat.

Alors, soyons nombreux dans les rangs du public pour voir ce que la droite orléanaise a l'intention de faire de la démocratie municipale !

Et pour les quelques uns qui ne pourraient pas venir... ils auront la vidéo sur www.monorleans.com !
Repost 0
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 20:29
Je n'avais pas prévu ça dans ma carrière de blogueur.

Mais voila, c'est arrivé !

Un conseiller municipal délégué m'a demandé, par sms, la vidéo de son intervention en Conseil municipal.

Comme c'est une demande inédite, j'ai mis les petits plats dans les grands.

Si d'autres élus ont des commandes, faut cliquer en haut, sous ma photo !


Repost 0

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs