Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 16:50

Je vais commencer par un petit rappel des résultats du vote sur les motions, à Orléans, dans le Loiret, en Région Centre, et au niveau national, et je vous ferait part ensuite de mes commentaires.

(Que les motions B (pôle écologiste) et F (Utopia) me pardonnent, mais elles ne sont pas présentes dans le tableau ci-dessous, car je ne commenterai pas leur score)

  Delanoë Hamon Aubry Royal
Orléans 25% 12% 45% 15%
Loiret 27% 11% 34% 24%
Région Centre 23% 17% 29%  27% 
National 25%  19%  25%  29% 

(merci à LibéOrléans pour les chiffres régionaux !)

Tout d'abord, je suis très heureux du taux de participation :  ce taux est le même que lors des précédents congrès, alors qu'on nous annonce depuis des mois que les nouveaux militants - ceux arrivés depuis 2006 - sont repartis depuis longtemps ! Il n'en est rien, et ces "nouveaux" militants votent en même quantité que les "anciens".

C'est d'ailleurs sans doute à leur présence qu'on doit le score national obtenu par le texte présenté par Ségolène Royal : celle qu'on disait oubliée depuis les Présidentielles est clairement soutenue par ceux qui sont arrivés dans le parti pour sa candidature en 2006.

Deuxième surprise : celle du score obtenu par la motion "C" présenté par Benoit Hamon. Je le disais depuis quelques semaines, au fil des débats auxquels je participais en section : avec la crise internationale, on sent les militants se "gauchiser" et vouloir que le PS s'ancre à gauche avant d'aller tenter des alliances ailleurs. Ces militants devront être entendus, car l'outsider Hamon est devenu hier soir, le "4ème leader"

Troisième surprise : le bon score de la motion présentée par Martine Aubry. A Orléans, elle est fait plus que Delanoë et Royal réunis; dans le Loiret, et en Région Centre, elle est aussi en tête. Au niveau national, elle talonne le texte de Bertrand Delanoë, et c'est là la quatrième surprise.

Mais la quatrième surprise - le mauvais score de Bertrand Delanoë -  n'en est qu'une demie : il n'y a pas eu de campagne interne de la part des soutiens de Bertrand Delanoë. Plusieurs d'entre eux, des élus cumulards et non militants et quelques carriéristes, ont dû croire que la victoire leur revenait d'office. Les manoeuvres de certains - plus au niveau local qu'au niveau national d'ailleurs - n'ont pas fonctionné : hormis le fait qu'elles ont pourri l'ambiance dans certains endroits, elles auront abouti à un grand coup de boomerang.

Dommage pour Bertrand Delanoë lui-même, pour qui j'ai vraiment de l'estime, mais ces "barons", aidés de quelques "rénovateurs perpétuels de congrès", l'auront bien mal servi. J'aurai l'occasion de revenir sur ces manoeuvres dont le seul objectif était de servir les ambitions de quelques uns, en oubliant même que si la politique ne peut se passer d'ambitions, elle doit être d'abord une affaire d'idées, d'idéal, au service des autres.

En tout cas, le plus dur reste à faire...
Il n'y a pas de texte qui obtienne la majorité, il y aura donc des alliances.
Ce sera le travail d'ici le Congrès de Reims, dans 8 jours, et en particulier pendant la réunion de la Commission des Résolutions. Et en 8 jours, il peut tellement se passer de choses !

A lire, l'intéressant article de LibéOrléans illustré de photos prises dans le bureau de vote de la section d'Orléans (tiens, y'a pas que des vieux au PS ???) et à voir ci-dessous, la vidéo réalisée par Mourad Guichard :


Repost 0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 09:29
Pour ces raisons là :



Mais aussi parce que :

- je voudrais que tous les socialistes aient envie de travailler ensemble plutôt que de voir quelques barons locaux confisquer ce que nous avons mis 100 ans à construire, ensemble; et ceci est vrai dans le Loiret, aussi !

- je voudrais que les français soient fiers des progrès sociaux qui tous sont nés des luttes sociales ou de l'arrivée de la gauche au pouvoir : les congés payés, les réductions du temps de travail, la CMU, le RMI, l'abolition de la peine de mort, la progression de l'égalité; et tout cela en maintenant des comptes équilibrés : Martine Aubry a rétabli, quand elle était ministre, les comptes de la sécu et ceux de l'assedic, alors que depuis que la droite est au pouvoir ils n'ont cessé de se dégrader;

- je voudrais que l'Europe avance, avec tous les européens, et en France avec tous les français : on ne fera pas l'Europe contre la moitié de ses habitants et sans construire une europe sociale et démocratique

- je voudrais que les français croient à nouveau qu'il est possible de changer les choses, dans le sens du progrès pour tous, plutôt que de croire bêtement qu'il est toujours nécessaire de régresser;

Et pour cela, je crois qu'il faut que le Parti socialiste se mette en marche, collectivement, et qu'il rassemble la gauche. Car le progrès est à gauche !

Changer à gauche, pour changer la France, pour changer la vie !
Repost 0
3 août 2008 7 03 /08 /août /2008 10:26

Depuis longtemps, je voulais aller voir ce que l'INA présentait comme archives télé sur Orléans.

J'y ai retrouvé cette vidéo, qui a inspiré la chanson "Le bruit et l'odeur", de Zebda.

C'était à Orléans, en 1991, quand Chirac faisait rire la droite orléanaise.

Un moment fondateur pour la droite française : elle récupère les pires argumentaires de l'extrême-droite pour justifier la politique xénophobe des années suivantes.

Qui étaient-ils, ces militants orléanais, qui applaudissaient le discours d'un chef de la droite à l'exercice pour récupérer les voix des racistes ?

Y a t'il encore des chiraquiens dans la salle ?

(attention, le site de l'INA nécessite QuickTime pour voir les vidéos !)

Repost 0
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 12:15
Maintenant qu'il a quasiment tous les pouvoirs, Nicolas Sarkozy n'a plus besoin de l'UMP.

De là, à vouloir se débarasser de ses sympathisants, il n'y avait qu'un pas, allègrement franchi avec la complicité des "Jeunes populaires".

En effet, ces jeunes (mais peut-on vraiment être jeune et sarkozyste ?) vont distribuer ceci sur les routes de leur caravane d'été, à ceux qui soutiennent encore la majorité :



Franchement ! Porter un gilet de sécurité marqué UMP devant des automobilistes, c'est comme agiter un chiffon rouge devant un taureau en furie !

A moins que le désespoir en mène certains à vouloir prendre ce genre de risque...
Repost 0
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 07:24

Les plus jeunes ne connaissent pas le grand Georges. Et même si je n'ai pas de sympathie pour un leader communiste resté stalinien, le bonhomme faisait rire tout le monde quand il passait à la télé, dans les années 70 et au début des années 80.

Très souvent caricaturé, en particulier par Thierry Le Luron - pas vraiment de gauche ! - on ne sait plus si les phrases qu'on retient sont du leader du PCF ou de ses imitateurs.

En tout cas, on a tous en mémoire l'échange, réel ou supposé, entre Georges Marchais et un journaliste qui lui disait "Mais Monsieur Marchais, ça n'est pas ma question", ce à quoi le leader communiste répondait "mais c'est ma réponse".

C'est exactement ce que le leader-maxi-maux de la droite française, et actuel président de la République, vient de faire, réellement, en direct à la télévision, il y  a quelques jours, face à Audrey Pulvar.

En voici la vidéo, grâce à lepost.fr  :


Nicolas Sarkozy est donc peut-être la réincarnation de Georges Marchais... Mais il fait moins rire.

Outre ce détail de forme, on peut s'inquiéter, comme l'a fait Guy Birenbaum sur Europe1, pour l'avenir d'Audrey Pulvar, qui, après avoir manifesté contre la réforme de l'audiovisuel public, se permet une question audacieuse à Nicolas Sarkozy : "A combien d'arrestations il faut procéder pour pouvoir expulser 25000 personnes par an ?"

Ouf, il reste quelques journalistes... mais pour combien de temps ?
Repost 0
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 07:33
Repost 0
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 05:27
J'ai l'impression que ça devient une habitude pour la secrétaire d'Etat aux droits de l'homme que de démentir les propos qui lui sont attribués.

Hier, elle démentait avoir parlé de conditions à la participation de Sa Sarkozerie à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques.

En février, elle démentait avoir dit qu'elle ne voyait pas de problème à ce que des villes utilisent des produits destinés à chasser les SDF de leurs rues.

En février encore, elle démentait toute intervention française au Tchad.

En février toujours, elle démentait mettre de l'eau dans son vin, après sa convocation à l'Elysée au sujet de la visite de Khadafi à Paris.

Ses démentis seront bientôt plus nombreux que ses déclarations !

Que se passe-t-il donc au Quai d'Orsay ?

Rama Yade est-elle le symbole des incohérences entre le discours et les actes dans la politique étrangère française ?

Rama Yade est-elle, plus qu'elle ne le croit, un objet dans les mains de ceux qui l'ont nommée ?

Se souvient-elle de la phrase de Sa Sarkozerie : "Je suis sûr qu’au début tu as pensé que je voulais t’instrumentaliser" ? qui en dit long sur ce que le maître de l'Elysée est capable de penser qu'il pense !

Ou a-t-elle le double intérêt de faire bien dans le décor et de pouvoir exploser en plein vol si nécessaire ?

Ou les dérapages de Rama Yade ne sont-ils, comme elle l'a dit elle-même, que des "péchés de jeunesse" ?

On aura rarement vu une jeune femme politique si malmenée... A qui la faute ?

photo : Marie-Lan Nguyen/Wikimedia Commons
Repost 0
5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 06:16

Ce matin, je lis Libé, et je lis cet article.

Je ne comprends pas la politique menée par les pays occidentaux, la France en particulier, vis à vis des pays du Sud.

L'aide publique au développement (APD) représente désormais, pour la France 0,39% du revenu national, contre 0,47% en 2006. Et ce malgré l'engagement du gouvernement à faire passer l'APD à 0,51% en 2010 et à 0,70% en 2015.

Cette "aide publique au développement" consiste en prêts, dons, ou conditions financières particulières accordés par des organismes publics des pays de l'OCDE aux pays en développement.

Les principales ressources des pays en développement sont constituées de deux sources :
- l'APD
- l'envoi d'argent par les migrants dans leur pays d'origine.

L'APD diminue, on l'a vu.

Et comme la France a décidé de nettement réduire l'immigration en provenance des pays en voie de développement - surtout l'Afrique subsaharienne -, les possibilités pour les migrants de venir travailler en France afin de financer le développement dans leur pays d'origine s'en trouvent considérablement réduite.

Autrement dit, on ne finance plus directement, et on interdit le financement par le travail immigré.



Et dans le même temps, on augmente considérablement l'argent pompé en Afrique :
- les bénéfices que font les entreprises occidentales ne cessent d'augmenter
- les intérêts payés par les pays en développement représentent plus que l'aide apportée 

Sa Sarkozerie a annoncé vouloir réformer la Françafrique. Son plan tient manifestement en deux points :

- On enferme les africains, par des mesures inhumaines contre l'immigration,avec l'aide des régimes militaires d'Afrique du nord, et par des expulsions massives de ceux qui sont ici.
- On les laisse crever, en diminuant de manière drastique l'APD

illustration : CADTM
Repost 0
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 06:26

Les seniors savaient déjà que Sa Sarkozerie n'avait pas l'intention de tenir ses promesses : celle d'augmenter le minimum vieillesse de 25% s'est traduite en un ridicule 1,1% au début de l'année, soit 6 euros par mois quand ces mêmes seniors doivent payer, toujours depuis le 1er janvier, 50 euros de franchise médicale, et pour beaucoup d'entre eux 116 euros de taxe audiovisuelle.

La nouvelle promesse abandonnée ne concerne plus les seniors, mais tout le monde... sauf les riches !

Les riches, ont, eux, été servis tout de suite : bouclier fiscal, droits de succession, 16 milliards de cadeaux faits dès l'élection obtenue.

Maintenant que les français ont choisi majoritairement la gauche aux municipales et aux cantonales, la droite n'a plus peur de sortir du bois : il n'y aura pas de baisse des impôts. C'est le sens de l'article publié par Le Monde hier soir.

Le ministre Woerth en est seulement à promettre - mais pour combien de temps - qu'il n'augmentera ni la TVA ni la CSG.

Il faut se souvenir de ce que promettait le futur chef de l'Etat :

Je n’augmenterai pas les impôts, mais au contraire ferai tout pour les baisser. Je ne vois pas quelle gloire on peut tirer du fait que nos impôts sont quatre points plus élevés que la moyenne de l’Union européenne à 15.
Je comprends la forte inquiétude des personnes âgées qui, depuis dix ans, subissent une véritable érosion de leur pouvoir d’achat sous l’effet de la pression fiscale. C’est pour cela que je suis autant soucieux de réduire les impôts.


Il comprenait "la forte inquiétude"... il va falloir qu'il gère cette forte inquiétude ! Il devait rendre 68 milliards d'impôts aux français, il cherche maintenant à ne pas les augmenter.

Cette droite est la droite du reniement perpétuel.

Quelqu'un peut-il me citer une mesure prise depuis près d'un an qui a profité à la majorité des français ?

Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 06:42

undefinedSi vous hésitez encore;

si vous pensez que la droite gouvernementale n'a rien à voir avec la droite locale - alors que le maire et son premier adjoint sont députés;

si vous avez oublié les décisions prises depuis 10 mois par cette droite dure;

voici 30 bonnes raisons pour sanctionner la droite :

1 - Parce qu'ils font payer les malades pour d'autres malades
2 - Parce que leur politique fiscale favorise les plus riches 
3 - Parce qu'ils méprisent les enseignants
4 - Parce qu'ils veulent liquider les 35 heures
5 - Parce que leur politique de sécurité, c'est de la poudre aux yeux
6 - Parce qu'une République des conseillers est anti-démocratique
7 - Parce que les mineurs sont jugés comme des adultes
8 - Parce qu'ils pillent la fonction publique
9 - Parce que le droit opposable au logement n'est pas une réalité
10-Parce qu'avec eux, il y aura des OGM plein notre assiette
11-Parce que la France s'enlise dans la dette
12-Parce que rien n'est fait  pour contrer la hausse du prix de l'essence
13-Parce qu'ils confondent diplomatie et business
14-Parce que les tests ADN sont scandaleux
15-Parce qu'ils ont une vision clientéliste des personnes âgées
16-Parce qu'ils démantèlent la justice de proximité
17-Parce qu'ils laissent les étudiants dans la précarité
18-Parce qu'ils traitent les sans-papiers comme des criminels
19-Parce qu'ils verrouillent les médias
20-Parce qu'ils favorisent l'école privée
21-Parce que trop de bling-bling c'est écoeurant
22-Parce qu'ils ont une vision néocoloniale de l'Afrique
23-Parce qu'ils ne respectent pas l'Union Européenne
24-Parce qu'ils mettent en oeuvre une justice VIP pour les patrons
25-Parce qu'ils déshumanisent la justice
26-Parce qu'ils font la guerre aux chômeurs
27-Parce que les scientologues auront pignon sur rue
28-Parce qu'ils préparent un plan de rigueur
29-Parce qu'ils disent tout et son contraire
30-Parce que l'audiovisuel public est menacé 

Repost 0

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs